ActualitéFW BusinessTV

[FW500] Adrenaline Hunter, la marketplace destinée aux amateurs de sensations fortes

Opérationnelle depuis 2016, l’entreprise Adrenaline Hunter propose une plateforme en ligne qui permet de réserver des activités sportives. «Nous fonctionnons sur un modèle de marketplace avec d’un côté une offre et de l’autre des clients. Nous sommes un intermédiaire», complète Philippe Bichet, co-fondateur. L’entreprise explique comptabiliser 4 500 activités dans 70 pays et réparties sur 65 à 70 sports. Adrenaline Hunter répertorie des activités outdoor au sein de différentes verticales comme « Air » (parapente, hélicoptère..), « Eau » (kitesurf, jet ski) ou encore « Crazy » (stage de survie, plongée avec les requins…).

Selon Philippe Bichet, une certaine typologie de professionnels du secteur est particulièrement à la recherche de solutions digitales pour étendre son activité: «Parmi nos 1 800 partenaires, l’immense majeure partie sont des toutes petites sociétés. Ces professionnels sont super pour encadrer les activités sportives qu’ils proposent mais ils n’ont pas forcément ni le temps, l’intérêt ou parfois les compétences pour les vendre et les marketer correctement».

Un secteur qui bouge

Des opportunités que d’autres ont également en ligne de mire, à l’instar de NovaTopo, lancé notamment par Thomas Revest, ancien CFO de Groupon, et Romain de Dion, ancien COO. « C’est vrai que le segment des activités au sens large, pas que sportives, se développe beaucoup. Il y a plusieurs très grosses sociétés généralistes comme Viator ou encore GetYourGuide», décrit Philippe Bichet. En ce qui concerne NovaTopo qui se positionne également plus particulièrement sur les activités sportives (et les loisirs), Philippe Bichet voit plusieurs différences majeurs dont le fait que sa société se concentre plus sur le « segment voyage ». «Nous nous focalisons sur les clients cross-border, c’est-a-dire qui vont faire une activité dans un autre pays. Donc finalement, nous sommes très peu en concurrence avec des acteurs plus centrés sur la France comme NovaTopo ou Kazaden»

« Nous, nous intermédions plutôt les flux touristiques que les flux de loisirs locaux. Nous pensons que pour le client, la proposition de valeur est beaucoup plus forte dès lors qu’il est éloigné du prestataire professionnel. Cet éloignement est géographique bien sûr mais aussi culturel et surtout linguistique».

Retrouvez l’interview complète de Philippe Bichet, co-fondateur d’Adrenaline Hunter:

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This