ActualitéBusinessHealthcareStartupStartup du jourTech

[FW Radar] KineQuantum met la VR au service des kinésithérapeutes

Fondée par Lucas Vanryb, Mathéos Freydier, Nathan Toledano et Natacha Vanryb en octobre 2015, KineQuantum développe une solution VR destinée aux kinésithérapeutes. Elle leur permet de rééduquer leur patient.

Plus de détails avec Natacha Vanryb, co-fondatrice et responsable marketing et communication de KineQuantum.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

Natacha-VanrybNatacha Vanryb, co-fondatrice et responsable marketing et communication de KineQuantum: KineQuantum est une solution innovante qui utilise la réalité virtuelle dans le domaine de l'eSanté. Le principe? Proposer aux kinésithérapeutes une solution de rééducation fonctionnelle pour soigner leurs patients, à utiliser dans leurs cabinets. KineQuantum s’intègre dans les compétences de chaque praticien et peut s’appliquer dans de nombreuses situations, qu'il s'agisse de réaliser des exercices d’équilibre pour une entorse de cheville ou des jeux cognitifs à la suite d'un AVC.

Quelle est votre proposition de valeur?

Nous mettons les nouvelles technologies au service de l’amélioration d’une profession: la masso-kinésithérapie. Elle améliore le bien-être des patients en leurs faisant oublier leur douleur à travers des exercices ludiques. Le jeu focalise l’attention, le patient en oublie donc sa rééducation. Des études montrent que la sensation de douleur est ainsi diminuée de 50%. Des chirurgiens au Mexique ont même remplacé les antidouleurs par la réalité virtuelle pendant une opération! Elle permet au thérapeute de gagner en productivité en se substituant à de nombreux appareils spécifiques coûteux et de couvrir un champ d’application plus large.  

Qui sont les utilisateurs de votre solution?

Nos clients sont les kinésithérapeutes qui vont utiliser notre outil sur leurs patients. Ils recherchent des solutions simples, productives et efficaces pour une large partie de leur patientèle. Nous leur proposons tout cela et couvrons aujourd’hui 50% des pathologies traitées chez le kinésithérapeute (cervicales, dos, équilibre, neurologie, membre supérieur, vestibulaire, …). En moyenne, notre service est rentabilisé en un an d’utilisation.

Qui sont vos concurrents?

Nous sommes en concurrence à la fois avec les fabricants de matériel traditionnel de kinésithérapie (table de massage par exemple) qu’avec les solutions utilisant les nouvelles technologies. Cependant, la plupart des solutions sur le marché utilise des technologies beaucoup moins immersives (comme la Kinect) ou pour celles qui utilisent la réalité virtuelle, elles sont sur un petit marché avec un champs d’application très restreint: le vestibulaire.

Quel est votre plan de développement?

Côté produit, nous prévoyons de couvrir d’ici six mois 90% des pathologies rencontrées en kinésithérapie en ajoutant notamment le membre inférieur dans nos exercices. Nous prévoyons également d’équiper une cinquantaine de kinésithérapeutes. Nous avons aujourd’hui dix kinésithérapeutes «élites» qui utilisent notre service quotidiennement et nous font leurs retours sur notre solution. Côté international, nous avons déjà un distributeur en Belgique et sommes en discussion avec d’autres distributeurs européens.

Quels sont vos enjeux?

En France, il y a plus de 83 000 masseurs-kinésithérapeutes qui prennent en charge 1,8 million de patients chaque jour. Notre enjeu est de bien réussir à comprendre et répondre à leurs besoins. Heureusement, nous avons pour cela un kinésithérapeute dans l’équipe et sommes bien entourés! Côté finance, nous souhaitons actuellement réaliser un prêt d’honneur pour accélérer notre développement produit, intensifier notre communication et pouvoir s’appuyer sur nos propres commerciaux.

[tabs][tab title= »KineQuantum : les données clés »]

Fondateurs : Lucas Vanryb, Mathéos Freydier, Nathan Toledano et Natacha Vanryb

Date de création : 30 octobre 2015

Levée de fonds : aucune

Siège : Paris

[/tab] [/tabs]

Lire aussi : 5 grandes tendances dans la santé dévoilées lors du CES 2017

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This