ActualitéBusinessHealthcareStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Maela, la surveillance hospitalière à la maison

Maela a été fondée en décembre 2014 par Hubert Viot, Fabrice Hardouin et Benoit Gignoux. La start-up développe une solution de suivi médical à la maison après une hospitalisation. Les médecins et infirmiers sont disponibles 24h/24.

Plus de détails avec Hubert Viot, CEO et cofondateur de Maela.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

hubert-viotHubert Viot, CEO et cofondateur de Maela: Un des axes majeurs de réduction des dépenses publique en santé est la diminution des hospitalisations et de leurs durées. Par conséquent le suivi et les soins sont de plus en plus transférés vers le domicile du patient.

Pour accompagner ce changement, Maela propose la première plateforme de préparation et de sécurisation des retours à domicile. L’outil permet aux médecins de créer des protocoles de suivi et au patient d’être suivi à la maison par une application mobile et/ou accès Web, le tout relié à un plateau infirmier de télésuivi 24h/24. 

Quelle est votre proposition de valeur?

Nous permettons aux établissements de santé, aux praticiens et aux patients d’avancer en toute sécurité sur la réduction de leurs durées de séjour. Avec notre solution, les patients ne sont plus laissés seuls à la sortie de l’établissement, ils bénéficient d’un suivi 24h/24 selon les critères et les consignes du médecin. Ils ont accès à tout moment à des professionnels de santé qui les surveillent, les rassurent et les accompagnent.

Grâce à notre moteur de protocole unique et co-développé avec Atos nous sommes capables d’alerter précocement sur les complications, d’éviter les ré-hospitalisation, de standardiser les bonnes pratiques afin de libérer du temps médical et améliorer la prise en charge.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nous avons 3 types d’utilisateurs:

Les établissements de santé, qui sont nos clients, cherchent avec notre outil à optimiser les prises en charges, en améliorer la qualité et à digitaliser le parcours du patient.

Les praticiens, qui sont nos prescripteurs, souhaitent offrir la meilleure prise en charge possible à leurs patients. Avec notre plateforme ils les aident à se préparer et les suivent après leur sortie. Ils récupèrent des informations précieuses, améliorent leurs pratiques et optimisent leurs temps médical.

Les patients, qui sont nos utilisateurs et sont souvent perdus dans ces moment difficiles. Avec notre solution ils disposent d’un guichet unique pour leur prise en charge (médicale ou chirurgicale) et d’un lien permanent pour leurs questions

Quel est votre plan de développement?

Notre solution bénéficie déjà à plus d’un millier de patients en France. Nous souhaitons continuer de la développer afin d’aller le plus loin possible dans la surveillance toutes pathologies confondues tout en restant l’outil le plus simple du marché. Nous travaillons en parallèle sur des partenariats avec d’autres start-up pour offrir de nouveaux services à nos utilisateurs.

2017 est charnière pour nous avec l’acquisition des premiers gros clients (CHU, groupe de cliniques, établissements spécialisés…) permettant de démontrer notre capacité à gérer des gros projets et 2018 devrait être l’année de la croissance accélérée portée par des réformes gouvernementales qui nous sont très favorables.

D’ici 2020 environ nous nous voyons en leader du suivi péri-hospitalier tant sur les aspects services que produit avec un chiffre d’affaire dépassant les 10 millions d'euros.

Pour le moment nous souhaitons démontrer notre capacité à être performant et rentable sur notre marché intérieur. 

Quels sont vos enjeux?

1 personne sur 6 est hospitalisée chaque année en France où la durée moyenne de séjour est de 4.5j (source DGOS 2015). Il y a potentiellement 11M de patients qui pourraient bénéficier de Maela et plusieurs dizaines de millions de journée d’hospitalisation économisables chaque année.

Nous souhaitons recruter et former une équipe commerciale spécialisée en e-santé hospitalière. Conquérir et fidéliser des établissements de références sur tout le territoire.

Nous envisageons de lever des fonds et/ou trouver un partenaire d’ici fin d’année avec une forte implantation terrain nous permettant d’accélérer notre développement sur les 3 prochaines années.

Nous avons prévu de recruter une dizaine de personnes: infirmier(e)s de suivis, commerciaux, chef de projets e-santé et déploiement.

Qui sont vos concurrents?

On constate avec bienveillance que beaucoup de start-ups se lancent actuellement sur ce segment ce qui nous prouve qu’il y a une traction forte, mais le font souvent avec des moyens insuffisants et/ou une méconnaissance totale du secteur de la santé hospitalière. Quelques gros établissement tentent aussi de développer leurs propres solutions et réalisent ensuite la complexité de ces solutions.

Nous sommes aujourd’hui les seuls à allier solution technologique performante et service de suivi. Nous avons la force d’avoir des médecins en interne qui comprennent les besoins métiers et orientent la conception de l’outil. Il ne faut pas oublier que ce sont eux les décisionnaires finaux sur la sortie des patients et que le service rendu soit au niveau des attentes.

Enfin le co-développement avec Atos nous permet de revendiquer l’outil le plus fiable et le plus polyvalent du marché à ce jour.

[tabs]

[tab title= »Maela : les données clés »]

Fondateurs : Hubert Viot, Fabrice Hardouin et Benoit Gignoux

Date de création : décembre 2014

Levée de fonds : 600 000 euros auprès des fondateurs et d’investisseurs privés

Siège : Paris

[/tab]

[/tabs]

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This