Participez au Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numerique 2019
ActualitéBusinessFocusManagementStartupStartup du jour

[FW Radar] Scalaris Solution veut faciliter le recrutement grâce à l’analyse comportementale

Fondée par Lola Deguerry et Maxime Marie en juin 2017, Scalaris Solution développe un outil RH permettant d’analyser les compétences comportementales des candidats.

Plus de détails avec Maxime Marie, co-fondateur, CCO et développement partenariats chez Scalaris Solution.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

Maxime Marie, co-fondateur, CCO et développement partenariats chez Scalaris Solution: Aujourd’hui, les processus de recrutement ne se sont pas forcément adaptés aux évolutions générationnelles de notre société ce qui rend la prise de décision compliquée pour les recruteurs. D’ailleurs on constate que 50% des entreprises jugent leurs processus de recrutement inefficaces.
Difficile de faire un choix entre deux ou trois candidats excellents, difficile d’assumer ce choix quand les enjeux sont énormes.

C’est à ce moment qu’on en vient à parler des compétences comportementales des candidats, on constate que 87% des salariés ne sont pas promu ou n’obtiennent pas le job car leurs compétences comportementales ne sont pas en adéquation avec les besoins du poste.

Il est donc nécessaire d’analyser correctement les compétences comportementales des candidats afin d’aider le recruteur à se rassurer sur la personne qu’il va embaucher.

Quelle est votre proposition de valeur?

Nous apportons à nos clients une analyse supplémentaire sur leurs candidats afin de les accompagner dans leur prise de décision.

A l’aide d’une grille d’analyse personnalisée et d’un Escape Game adapté aux besoins du client nous analysons les «Soft-Skills» des candidats.

Nous avons développé la méthode ARIS :

  • Affiner la liste des candidats,
  • Recruter de nouveaux profils,
  • Intégrer les collaborateurs,
  • Sécuriser les processus de recrutement.

Qui sont les utilisateurs de votre solution?

Nos clients sont principalement des ETI et grands groupes qui veulent sécuriser leurs processus de recrutement et d’intégration. En plus d’une analyse de qualité nos clients bénéficient d’une meilleure expérience candidat et d’une amélioration de leur marque employeur.

Certains utilisent Scalaris pour recruter, d’autres pour intégrer ou bien les deux.

Intégrer un futur collaborateur avant même qu’il commence à travailler pour l’entreprise, a de réelles répercussions sur son efficacité lorsqu’il intégrera les rangs.

Quel est votre plan de développement?

Voici notre plan de développement:

  • Service: Scalaris a pour but de s’ouvrir au recrutement des écoles mais également de devenir un outil de recrutement 2.0. Notre volonté est de faire disparaître les CVs et les entretiens «démotivants».
  • Croissance de l’entreprise: Créer des partenariats avec des cabinets de recrutement ne bénéficiant pas d’un outil d’analyse des compétences comportementales.

Quels sont vos enjeux?

Voici nos enjeux:

  • Marché: Devenir un acteur sur le marché du recrutement et être présent dans les sphères RH (magazines spécialisés, réseau RH, événements).
  • Business: Développer des partenariats avec des cabinets de recrutement.
  • RH: Recruter d’ici trois ans une équipe commerciale afin de bénéficier d’une force de vente plus puissante pour développer Scalaris en France.

Qui sont vos concurrents?

Notre concurrent principal est l’Assessment Center, un outil d’analyse des profils basé sur des serious game et différents tests psychotechniques.

Plusieurs points nous distinguent des AC:

Le temps, un Escape Game dure environ 1h30 au lieu d’une journée pour un Assessment Center, le nombre de place, un Escape Game s’est 2 à 24 candidats contre un seul candidat dans un Assessment. De plus, le prix est très élevé, entre 1500 euros et 7000 euros par candidat pour un outil qui ne procure pas toujours d’expérience candidat à l’inverse de l’Escape Game qui est plus innovant.

Les données clés:

  • Fondateurs : Lola Deguerry et Maxime Marie
  • Date de création : juin 2017
  • Levée de fonds : non
  • Siège : Lyon
Plus d'infos

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Fermer
Share This
Fermer