ActualitéArts et CultureBusinessStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Taktus, la startup qui réinvente l’expérience client en point de vente

Taktus conçoit et réalise des expériences digitales et émotionnelles en point de vente afin d’optimiser la performance du vendeur, mettre en avant les marques et leurs produits, réassurer le client dans son acte d’achat.

Plus de détails avec Alexandra Lecat, CEO & Co-Founder de TAKTUS:

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Aujourd’hui, la problématique de nos clients est de réduire leur surface de vente, tout en s’assurant que leurs produits soient mis en valeur. Nous avons, entre autres, créé pour Citroën et Peugeot un configurateur permettant aux clients de choisir, sur une table tactile, les caractéristiques de la voiture. Le résultat est projeté en temps réel sur un écran avec des images 3D photoréalistes. Des animations permettent d’ouvrir le coffre, les portières et visiter l’intérieur. Nous sommes aujourd’hui présents dans 20 points de vente en Europe. Pour Saint Maclou, nous avons créer une table de style digitale permettant de personnaliser un appartement avec les produits de Saint Maclou et créer ses harmonies déco.

Nous travaillons également sur un présentoir connecté, véritable PLV intelligente permettant de reconnaître les produits des marques sans tags, ni RFID.

Quelle est votre proposition de valeur?

Nous sommes des experts en technologies mais allons au-delà en basant l’usage au centre de nos expériences. Au-delà de la solution technique proposée et réalisée, nous travaillons sur l’ensemble du parcours client, du domicile au point de vente, dans le magasin, et le retour du client final à son domicile. Nous avons la capacité de proposer et intégrer une stratégie digitale point de vente global, cela grâce à la complémentarité des profils de Taktus: marketers, UX UI designers, développeurs experts.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos utilisateurs sont les clients et les vendeurs, ou conseillers en magasin. Les premiers recherchent un conseil, une information dans leur acte d’achat. Nous leur donnons la réponse en leur faisant vivre une expérience qui laissera une trace positive et validera leur choix. Pour les seconds, nous fournissons des outils visuels capable de créer une adhésion client, proposer des ventes additionnelles, des montées en gamme, récupérer de la donnée…

Quel est votre plan de développement?

Nous visons les 5 millions de CA d’ici trois ans avec un déploiement des points de vente sur lesquels nous sommes déjà présents et de nouvelles offres pour d’autres marques sur de la configuration, aide à la décision et vente additionnelle.

Nous sommes déjà présents sur différents point de vente en Europe avec nos clients et parvenons à manager à distance. Vive les les nouvelles technologies!

Quant aux produits, services… Nous avons pas mal de projets et perspectives en terme d’évolution de nos technologies mais c’est un peu trop tôt pour se dévoiler aujourd’hui.

Quels sont vos enjeux?

 Aujourd’hui, nos enjeux portent sur nos déploiements et le lancement de notre présentoir connecté.

Cela impliquera du recrutement technique mais aussi commercial dans les 2 ans à venir.

Qui sont vos concurrents?   

Nos principaux concurrents sont les récentes agences digitales et certaines SSII. Les premières n’ont pas notre qualités technologiques, les secondes n’ont pas notre expertise UX et parcours clients.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Je dois vous avouer que je n’ai pas vraiment de modèles dans ce milieu encore très trusté par les hommes. Je suis entrepreneure mais aussi une femme et mère de famille. Les modèles de réussite affichés sont sur des codes très masculins. La réussite peu s’exprimer différemment. Quand on devient entrepreneur, on accède à un certain pouvoir qui impliquent certaines responsabilités… Le succès de l’entreprise reste une priorité puis doit venir les questions sociétales… On s’étonne de ne pas voir assez de femmes entrepreneurs dans le milieu du numérique ?  On accuse l’école, l’éducation, le gouvernement qui ne donne pas assez d’aides et même les femmes, elles-mêmes, qui n’osent pas. La réalité ? Le monde du travail nous ferme les portes et nous insécurise. C’est aux entrepreneurs et aux dirigeants d’entreprise de changer cela en proposant aux femmes une organisation plus souple. Une jeune maman rassurée, c’est une salariée efficace et fidèle.  J’attends donc encore l’entrepreneur inspirant… Cela viendra certainement avec les nouvelles générations.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Uber et OUi SNCF, indispensables pour mes déplacements
  • Messenger pour communiquer
  • Sellsy pour le business
  • Freelectics pour la forme, le mental et l’énergie que procure le sport… mais soyons honnête, parce que j’ai encore l’espoir de perdre mes kilos de grossesse, mais vive de #bikinifermetagueule.

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

  • NRF à New York, une mine d’information sur les tendances du Retail Digital.
  • CES Las Vegas pour sourcer de nouveaux fournisseurs
  • Viva Tech, le CES européen pour networker
  • Les EuratechDay’s, parce qu’Euratechnologies est le plus gros incubateur de France, on y rencontre, jeunes et moins jeunes pousses, investisseurs et grands comptes dans une ambiance décontractée.

Une start-up à nous faire découvrir ?

Crézéo, gestion de communauté pour les marques. Antoine Leclerq vous en parlera mieux…

Les données clés:

  • Fondateurs : Alexandra Lecat (moi-même) et Alexandre Equoy. Oui, nous portons le même prénom…
  • Date de création : Juin 2012
  • Levée de fonds : Oui, auprès de Sparkling Partners, le montant est confidentiel.
  • Siège de l’entreprise: Taktus, Euratechnologies, 165 avenue de Bretagne – 59000 Lille
Tags
Plus d'infos

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer