ActualitéBusinessFrenchWeb BusinessLes émissions

[FW500] La roadmap d’AramisAuto pour atteindre 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 5 ans

Présent sur le marché depuis 2001, AramisAuto, spécialisé dans la vente de véhicules en ligne, a aussi fait le choix de se développer via des points de vente physiques. L’entreprise, dont PSA détient une participation majoritaire depuis 2016, affiche ses ambitions : atteindre 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 5 ans.

Pour 2017, AramisAuto annonce un chiffre d’affaires de 434 millions d’euros et 36 000 voitures vendues. L’entreprise a récemment fait l’acquisition de Cardoen, distributeur automobile belge. Le développement à l’international est justement un des axes sur lesquels souhaite s’appuyer AramisAuto pour atteindre ses objectifs.

Croissance organique, développement international…

En ce qui concerne la prise de participation de PSA, Guillaume Paoli, co-fondateur d’AramisAuto, estime que ce partenariat permet de réunir « le meilleur des deux mondes ». « Nous avons des moyens puisque nous sommes adossés à un groupe important. Et en même temps, nous restons une entreprise autonome, nous n’avons pas déménagé, personne de chez eux n’a intégré l’entreprise. Nous essayons de développer des synergies plus opérationnelles, par exemple en leur achetant directement des voitures d’occasion ».

Concernant l’objectif d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici cinq ans, Guillaume Paoli parle d’un indicateur qui permet de se donner des objectifs. Pour y parvenir, AramisAuto compte sur sa croissance organique notamment en élargissant l’offre de voitures ou encore en faisant plus de publicité. À cela s’ajoute le développement international. « Nous sommes assez opportunistes, on regarde différentes solutions qui peuvent aller du développement à partir de zéro à des fusions-acquisitions comme nous venons de le faire en Belgique ».

 

Retrouvez l’interview complète de Guillaume Paoli, co-fondateur d’AramisAuto :

FW 500: le classement des 500 entreprises de la tech française

Pour la troisième année consécutive, FrenchWeb établit un panorama des entreprises de la Tech française, qu’elles soient startup, PME, Grands Groupes: le FW500.

Le FW500 s’intéresse aux entreprises françaises, leurs potentiels, leurs performances (taux de croissance annuel du chiffre d’affaires sur les trois derniers exercices, effectifs…), et ce afin d’établir un classement des sociétés par rapport à leur dynamique de développement.
➔ En savoir plus sur le FW 500

 

En partenariat avec:

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[FW500] La roadmap d’AramisAuto pour atteindre 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 5 ans
Patrick Drahi
Altice (SFR) s’offre l’opérateur français Coriolis pour 415 millions d’euros
google
Censure: pourquoi l’emprise d’Apple et Google sur l’économie mobile menace les droits humains
OVHcloud entame son IPO à la Bourse de Paris
Marketing, développement, fonctions commerciales…: quels sont les salaires dans le digital?
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?