ActualitéBusinessHealthcareStartupStartup du jour

[FW Radar] WeFight le compagnon virtuel des patients

Nous nous sommes rencontrés à La Paillasse à Paris qui est un superbe lieu d’échange et de rencontre pour des projets scientifiques, entrepreneuriaux ou artistiques. Nous partageons avec Pierre la volonté d’utiliser les nouvelles technologies pour améliorer la qualité de vie de million de patients. Nous avons également à cœur de développer une entreprise réellement multidisciplinaire où les profils «tech» côtoient les profils «médicaux». C’est pour nous un pré-requis indispensable pour répondre au mieux aux besoins de patients.

Plus de détails avec Benoît Brouard et  Pierre Nectoux de WeFight :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Nous connaissons tous des personnes dans notre entourage qui souffre d’une maladie chronique. Ces personnes en plus de souffrir de leur maladie se retrouvent seules à devoir comprendre une maladie qui les impacts quotidiennement. Cette solitude a de nombreuses origines, le manque de professionnels de santé, leur manque de temps ou encore, l’augmentation des traitements à domicile. Pour répondre à ce problème, il a fallu réunir le besoin patient, la connaissance médicale et des compétences techniques fortes, c’est pourquoi nous avons créé une équipe pluridisciplinaire, composée de patients, d’ingénieurs, de pharmaciens et d’oncologues.

Quelle est votre proposition de valeur?

Notre solution, c’est Vik. Vik est un assistant virtuel capable de comprendre, les patients et leur maladie 24h/24, 7j/7, en leur fournissant une information claire et validée médicalement.

Vik est le compagnon des patients, il n’est pas là pour remplacer la relation patients/médecins mais pour combler un vide. Il écoute les patients, il les soutient, il leur permet de partager leur expérience et leur fournit une aide quotidienne pour participer à leur « empowerment ». Car un patient qui comprend sa maladie et qui est adhérent à son traitement aura moins de rechutes et de complications. C’est le principe de l’éducation thérapeutique mais appliqué de manière interactive, personnalisée et à grand échelle.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Les utilisateurs de Vik sont les patients et les proches atteints de maladies chroniques. Nous avons conçu Vik au plus de près de leur besoins en travaillant avec l’association de patients « Patients en réseau » et en organisant des focus groupes avec les patients. Ce qu’ils recherchent dans Vik : un soutien. « Vik m’apporte des informations que je ne savais pas et que le médecin ne dit pas »,  » En étant en milieu rural, cela me permets d’avoir un contact, comme dans un groupe de parole, un partage, et cela permet de voir que l’on est pas seule », « C’est comme un espace personnel où je peux demander ce que je veux et avoir des réponses rapides à la moindre question que j’ai ! ».

Quel est votre plan de développement?

La première déclinaison de Vik s’appelle Vik Sein. Elle est focalisée sur le cancer du sein qui est une maladie qui se chronicise grâce aux avancées thérapeutiques. Nous allons lancer fin 2018 de nouvelles déclinaisons de Vik dans d’autres maladies comme l’asthme, ou encore la dépression. Le but étant à terme d’aider tous les patients atteints de maladies chroniques. Vik se décline également en anglais : nous avons lancé juillet 2018 Vik Breast Cancer destinée aux patients en langue anglaise.

Quels sont vos enjeux?

Nous sommes actuellement en recherche de fonds pour accélérer notre développement commercial. Nous visons dans un premier temps le marché Français et nous souhaitons nous exporter sur le marché Européen et Nord-Américain dès possible. Nos clients sont des hôpitaux, des industriels pharmaceutiques et des assureurs.

Qui sont vos concurrents?

Nos concurrents sont les solutions de suivi patient, ou encore les forums ou réseaux sociaux de patients. Mais ces solutions sont en général axées sur un point spécifique du parcours de soin du patient (par exemple le suivi post-opératoire) et n’ont pas pour vocation à engager et à accompagner les patients sur le long-terme pendant tous les moments quotidiens de leur maladie.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Steve Jobs, un classique. Pour sa capacité à anticiper les usages. Une citation de sa part que j’apprécie beaucoup : « Stay hungry, stay foolish ».

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Evernote : un véritable cerveau déporté.
  • Mail : pour travailler tout simplement.
  • Siri : pour la prise de rendez-vous, la saisie de rappels.
  • Slack : pour la communication en entreprise.
  • La dictée vocale : ce n’est pas vraiment une application mais cela permet de diminuer énormément l’usage du clavier sur smartphone et donc d’écrire plus rapidement et sans fautes de frappe.

Les événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

  • SXSW.
  • Viva Technologie
  • Futur en Seine

Une start-up à nous faire découvrir ?

Latitudes : Ce n’est pas vraiment une startup mais une association qui met en lien des ingénieurs avec des porteurs de projet de l’entreprenariat social et solidaire.

Les données clés:

  • Fondateurs :

    Benoît Brouard pharmacien et CEO, Pierre Nectoux, ingénieur. 

  • Date de création : 20/07/2017

  • Levée de fonds : Non, nous recherchons actuellement des investisseurs pour un tour de Seed.
  • Siège: Le siège social est à Montpellier où nous sommes incubés à Cap Oméga. Nous avons également des bureaux à Paris où nous sommes incubés à l’Institut du Cerveau et de la moelle épinière à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière.

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This