BusinessDecode BusinessFW500TechTV

[FW500] Qui sont les entreprises les plus dynamiques de la Tech française en 2019 ?

Un reportage écrit par Maxence Fabrion et réalisé par Joseph Postec

Avec 2,8 milliards d’euros d’investissements au premier semestre 2019, la Tech française est le deuxième écosystème le plus attractif en Europe, derrière le Royaume-Uni et ses 5,3 milliards d’euros d’investissements, mais devant l’Allemagne (2,5 milliards d’euros), selon le baromètre du capital-risque du cabinet de conseil EY. Cette belle forme actuelle de la French Tech a été mise en avant par le gouvernement en septembre avec le lancement du Next40, sorte de «CAC 40» des start-up françaises, qui repose principalement sur les levées de fonds réalisées au sein de l’écosystème. De son côté, FrenchWeb propose depuis trois ans une autre grille de lecture pour mettre en lumière les entreprises françaises à la plus forte croissance dans un classement encore plus large et varié : le FW500.

Temps fort d’une année qui aura été une nouvelle fois riche en expériences pour l’écosystème français, la quatrième édition du FW500 rassemble des entreprises de tout horizon qui cumulent un chiffre d’affaires total de 20,4 milliards d’euros. Plus de 41% des entreprises du classement ont d’ailleurs un chiffre d’affaires supérieur à 10 millions d’euros. Preuve de la vitalité de ces entreprises, dans lesquelles travaillent plus de 210 000 collaborateurs, elles prévoient de recruter 30 000 personnes supplémentaires au cours des prochains mois.

OVHcloud devant Leboncoin et Webedia 

Cependant, comme l’a noté Laurent Foata, responsable de l’équipe Growth d’Ardian, l’un des leaders mondiaux du capital-investissement avec 600 employés et près de 100 milliards d’actifs sous gestion, l’enjeu n’est pas de s’engager dans une course à la plus belle levée de fonds, mais de développer une croissance qui permette d’assurer la viabilité et la pérennité d’une entreprise. «Il est essentiel de mettre en avant des entreprises cachées qui sont rentables et qui ont des ambitions internationales», a-t-il ainsi rappelé lors de la soirée organisée fin octobre dans les locaux d’Ardian Growth, Place Vendôme, à Paris, pour dévoiler le classement FW500.

Cette année, le FW500 a couronné OVHcloud, qui se bat depuis maintenant vingt ans pour se faire une place sur le marché mondial du cloud, actuellement dominé outrageusement par Amazon Web Services (AWS). Outre le cloud, l’e-commerce et les médias numériques sont également à l’honneur dans cette quatrième édition avec Leboncoin et Webedia qui complètent le podium derrière OVHcloud. Depuis l’an passé, le FW500 s’attèle également à récompenser des aventures entrepreneuriales. Pour connaître les lauréats, il vous suffit de visionner le reportage réalisé lors de la soirée du FW500…

Si vous souhaitez inscrire votre entreprise à l’édition 2020, merci de renseigner le formulaire afin que nous vous prévenions de la période d’inscription :

 

FW500 : le classement des 500 entreprises de la Tech française

Pour la quatrième année consécutive, FrenchWeb établit un panorama des entreprises de la Tech française, qu’elles soient start-up, PME ou grands groupes : le FW500.

Le FW500 s’intéresse aux entreprises françaises, leur potentiel, leurs performances (taux de croissance annuel du chiffre d’affaires sur les trois derniers exercices, effectifs…), et ce afin d’établir un classement des sociétés par rapport à leur dynamique de développement.

En partenariat avec :

 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[FW500] Qui sont les entreprises les plus dynamiques de la Tech française en 2019 ?
The Garage, l’incubateur de Cyril Paglino pour créer un écosystème blockchain de référence en Europe
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Share via
Copy link