A la uneActualitéAmérique du nordEuropeNew York

Gaël Duval (La French Touch Conference): « Une nouvelle génération d’entrepreneurs est prête à se fixer des objectifs pour devenir des leaders mondiaux »

Frenchweb: Après la Tour Eiffel, l’ascenseur, et d’autres lieux insolites dans Paris, l’idée de pitcher dans l’avion doit-elle permettre de faire le buzz auprès des investisseurs?

Gaël Duval fondateur de la French Touch Conference: L’idée de Pitch in the Plane est bien-sûr séduisante sur la forme, d'autant plus que c'est une première mondiale. Mais avant tout, il s’agit d'amplifier et d’accélérer l'internationalisation des start-ups, enjeu principal pour réussir dans le monde des entreprises d’aujourd’hui.

Il s’agit d'offrir un moment d'échange privilégié aux six start-ups sélectionnées, ainsi qu’aux investisseurs. Nous offrons ainsi à ces derniers, la possibilité d'être les premiers à prendre des parts dans ces entreprises innovantes, qui selon nous ont un grand avenir.

Avec notre partenaire Openskies, nous souhaitons également mettre en avant l'avion comme lieu de business unique pouvant transformer la moindre rencontre fortuite en une source de croissance phénoménale et en opportunité. L’idée est aussi d’optimiser le plus possible du temps à forte valeur ; et  quoi de mieux pour cela qu'un vol de 7 heures en classe BizBed d’OpenSkies pour défendre son projet et améliorer son réseau.

Depuis trois ans, la French Touch Conference (LFTC), et à travers elle la tech française, fait déjà le buzz auprès des investisseurs. Au cours des précédentes éditions, 12 millions de dollars ont été levés par les start-ups participantes. Et de nombreux investisseurs américains, je pense notamment à Ed Zimmerman qui sera à nouveau présent cette année, sont des soutiens de la première heure.

 

Quels sont vos objectifs?

Nous comptons toucher tous les acteurs de l'écosystème : VC, entrepreneurs, business angels, médias et pouvoirs publics. L'objectif est de mettre en lumière notre potentiel exceptionnel de start-ups, mais aussi de montrer à travers le concept très créatif du Pitch in the Plane, qu’une fois de plus la French Touch surprend et propose des approches différentes avec plus de folie et de créativité qu'ailleurs.

LFTC, c'est d'abord une conférence pour tisser des liens, construire des ponts entre l'écosystème tech français et les centres d'innovation mondiaux. Les relations interpersonnelles qui s’y construisent sont au cœur de la dynamique entrepreneuriale.

C'est pour cela que l'objectif de LFTC est aussi de permettre aux start-ups et aux investisseurs de poser les jalons pour conclure des deals. De ce point de vue, l'objectif a été rempli lors des deux dernières éditions de LFTC.

Enfin LFTC est aussi là pour mener la bataille culturelle : la France doit être fière de ses réussites, et confiante dans celles à venir, sans arrogance mais sans complexe. La présence et le soutien d’Axelle Lemaire renforcent l’idée qu’on est plus fort en jouant collectif, à l’instar de nos voisins allemands.

L’idée de cette conférence est venue de nous et du terrain. L’idée d'aller à New-York, et bientôt à San Francisco et Shanghai est née pour porter «une certaine idée de la France ». La French Touch Conference, tant par sa dynamique que par ses valeurs et ses résultats, est la démonstration que nous avons tous les atouts pour réussir tant dans la tech que les autres secteurs !

 

Faut-sil s’inquiéter de voir tant d’entrepreneurs prendre leur billet Aller vers l’Ouest, mais sans retour…

Le départ vers l'ouest ou l'est de certaines start-ups est une excellente nouvelle, car il démontre qu’une nouvelle génération d'entrepreneurs est prête à se fixer des objectifs pour devenir des leaders mondiaux. L'enjeu est de faire un cercle vertueux qui stimule la R&D en France et génère du refinancement.

L’important c’est que tous ces facteurs combinés produisent de la valeur en France. Une société doit avant tout aller là où se trouve son marché et financer son projet avec ce que j’appelle de « l'argent intelligent », des investisseurs qui l'aident à aller plus vite et plus loin. 

Le capital-risque français arrive à maturité. Le travail de structuration opéré par Bpifrance et la réussite de fonds français tels que ISAI, Partech ou encore Idinvest, à faire éclore des licornes et des leaders mondiaux démontrent que nous sommes sur la bonne voie. Et les résultats sont là : entre 2014 et 2015, le montant des fonds levés a plus que doublé pour atteindre 1,8 milliard d'euros et la tendance est encore plus positive pour 2016 selon une étude de Capgemini. Il faut donc être optimiste !

A la vitesse à laquelle les start-ups sont créées en France, le pays va bientôt prendre la 1ère place des pays européens en termes de nombres de deals financés ; la Halle Freyssinet venant couronner cette dynamique. Il faut le faire savoir, et la French Touch Conference y contribue !

[tabs] [tab title= »A propos »]

Pour sa 3e édition, La French Touch Conference ouvre le dialogue entre les grands comptes et les startups

Rendez-vous incontournable de promotion de l’entrepreneuriat français et des succès des startups françaises et américaines, La French Touch Conference présente le programme de sa troisième édition qui se déroulera les 21 et 22 juin prochains à New York.

La troisième édition de La French Touch Conference, lancée sous l’impulsion de Gaël Duval, président de JeChange.fr et co-fondateur de France Digitale, rassemblera à New York les ambassadeurs de l’entrepreneuriat français et américain, qui viendront partager leurs expériences et leurs convictions quant aux possibilités de réussir des deux côtés de l’Atlantique.

L’objectif initial de l’événement demeure : développer les liens entre les écosystèmes français et américain, tout en mettant en avant les réussites de l’entrepreneuriat en France et aux Etats-Unis.

Plus d’informations sur le site internet de La French Touch Conference : www.lafrenchtouchconference.net

Programme de l’évènement : http://lafrenchtouchconference.net/program/

[/tab] [/tabs]

[Contenu réalisé en partenariat avec La French Touch Conference]

 

 

 

 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This