ActualitéBusinessEuropeFinTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Georges.tech lève 1 million d’euros pour automatiser la comptabilité des professions libérales

Le montant

La start-up parisienne Georges.tech, qui développe une application en ligne pour automatiser la comptabilité des professions libérales et des indépendants, a bouclé un tour de table de 1 million d’euros auprès de Kerala Ventures et de Fast Forward.

Le marché

Fondée en 2016 par Adrien Plat, Pablo Larvor, Côme Fouques et Romain Koenig, Georges.tech a développé une plateforme qui automatise la comptabilité des professionnels de la santé, du droit et du conseil exerçant en libéral au régime BNC (bénéfices non-commerciaux). Pour ce faire, la plateforme se synchronise avec la banque du professionnel pour récupérer toutes les transactions bancaires jour après jour et s’appuie sur le machine learning pour catégoriser les dépenses et générer la comptabilité sans aucune saisie manuelle.

De plus, les retraitements fiscaux, comme l’Urssaf ou les frais de repas, sont automatisés, de manière à simplifier la tenue comptable et fiscale pour le professionnel. Georges.tech affirme que sa solution est capable de produire la comptabilité annuelle et la déclaration d’impôts de ses clients en moins d’une heure. La jeune pousse a également développé une technologie, baptisée «Flashback» et opérationnelle depuis janvier, qui permet de reprendre instantanément les 18 derniers mois de la comptabilité d’un indépendant pour produire sans délai sa déclaration fiscale.

Les objectifs 

Ce financement doit permettre à Georges.tech de renforcer ses effectifs. Dans ce sens, la start-up prévoit de recruter de nouveaux experts techniques à Lyon pour améliorer la technologie de machine learning de sa plateforme et accélérer le déploiement de cette dernière.

Georges.tech : les données clés

Fondateurs : Adrien Plat, Pablo Larvor, Côme Fouques et Romain Koenig
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : application en ligne pour automatiser la comptabilité des professions libérales et des indépendants
Financement : 1 million d’euros en mars 2018

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer