Blockchain / CryptoBusinessFinTechFrenchWeb DayFW BusinessTV

[FWDAY FINTECH] Musicoin, quand la blockchain s’invite dans l’industrie musicale

Sur le marché de la musique, la rémunération des artistes est le nerf de la guerre. Si les plateformes de musique en streaming, comme Spotify, Apple Music ou Deezer, sont vues comme les sauveurs de l’industrie musicale, elles sont en réalité très loin de satisfaire les artistes au niveau des royalties, ces rémunérations calculées sur les ventes de disques et les différents revenus tirés de l’exploitation des enregistrements, notamment avec les écoutes en streaming. Et pour cause, le secteur est gangréné par l’opacité des transactions et des revenus. Les artistes se retrouvent ainsi avec des royalties très faibles et dans l’impossibilité de vérifier quoi que ce soit.

Dans ce contexte délicat, la blockchain apparaît comme une bouée de secours pour obtenir une transparence absolue. En effet, cette technologie de stockage et de transmission d’informations permet d’enregistrer l’écoute d’une musique en streaming et la rémunération qu’elle génère, de savoir que l’opération s’est déroulée correctement, et ce, sans jamais exposer de détails confidentiels.

Ce dispositif dont rêvent de nombreux artistes s’est notamment concrétisé avec Musicoin, une plateforme de streaming qui propose de rémunérer les artistes de façon transparente sur un modèle simple : 1 stream = 1 musicoin. Pour Pamela Hute, auteur, compositeur et interprète, cette plateforme constitue à ce jour celle qui rémunère le mieux les artistes. A l’occasion du FrenchWeb Day FinTech, dédié aux cryptomonnaies, qui s’est tenu à Paris le 15 février dernier, Pamela Hute a expliqué l’intérêt d’un projet comme celui de Musicoin et l’apport de la blockchain dans l’industrie musicale.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This