Actualité

Google attaqué devant la Cnil pour ses courriels publicitaires

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

L’association de défense de la vie privée des internautes Noyb a déposé une plainte devant la Cnil contre les courriels publicitaires diffusés par Google aux utilisateurs de son service de courrier électronique Gmail. La Cnil a confirmé le dépôt de la plainte de Noyb, sans faire plus de commentaires.

Google « envoie aux utilisateurs de Gmail des courriers électroniques non sollicités directement dans leur boîte de réception », pour le compte des entreprises clientes de ses services publicitaires, a indiqué Noyb dans un communiqué.

Or, selon Noyb, la directive européenne e-Privacy interdit aux entreprises d’envoyer des publicités non sollicitées par courrier électronique, sauf si elles ont recueilli au préalable l’accord de l’internaute, indique Noyb.

Google de son côté s’est refusé à tout commentaire dans l’immédiat.

Noyb (acronyme de « None of your business », soit « cela ne vous regarde pas » en français) est l’association fondée par le militant autrichien Max Schrems, qui a déjà son actif de nombreux coups d’éclat contre les grandes plateformes internet.

Max Schrems a déjà obtenu par deux fois l’annulation de l’accord américano-européen sur les transferts de données transatlantiques, en raison des risques pour la vie privé des lois sécuritaires américaines.

En France, son association est, avec son homologue française la Quadrature du Net, à l’origine de la condamnation de Google à 50 millions d’euros d’amende par la Cnil, pour information insuffisante des utilisateurs d’Android sur l’exploitation de leurs données personnelles.

Bouton retour en haut de la page