Actualité

Google embarque Android sur des box TV, so what?

En partenariat avec le second opérateur américain de télévision par satellite (14 millions d’abonnés), Google teste actuellement auprès de quelques salariés un boitier de réception fonctionnant sous Android. Selon le Wall Street Journal (accessible sous abonnement), ces utilisateurs peuvent accéder à des video disponibles sur YouTube. La journaliste du WSJ, Jessica Vascallero explique que « Google tente de recréer son expérience utilisateur sur la télévision, mais qu’il est tôt et qu’ils testent de nombreux formats ». Les utilisateurs accèdent à l’interface non pas via une telecommande, mais au moyen d’un clavier ce qui change considérablement l’usage. Visiblement cette annonce n’est pas passée inapercue outre atlantique.

Reflexion faite, j’invite la journaliste du WSJ à venir faire un tour dans l’hexagone, et Google à faire ses tests en France où l’IPTV est plus que largement déployée avec 1 accès sur 4 à la télévision via une box (source ARCEP/CREDOC). Ainsi sur les 30 millions d’utilisateurs de services IPTV dans le monde, la France en comptabilise 8,5 millions!

Il faut dire que les offres particulièrement attractives ne manquent pas, à l’instar de SFR qui propose au travers de son nouveau décodeur MPEG-4, un accès à 140 chaînes de télévision dont 6 en Haute Définition. 100 chaînes sont également accessibles à travers des bouquets optionnels. L’accès à une plateforme VoD de 5.000 programmes en location, services de TV à la demande (comme M6 replay), Dailymotion, et un Média Center, qui permet de lire photos, musique et vidéos personnelles.

Autre exemple du vif succès rencontré par ces offres, Orange annonce fin novembre 2009 que son bouquet de chaînes Orange Cinéma Séries compte désormais 324.000 abonnés, un an après son lancement. 50% des abonnés à ce bouquet utilisent la TV de rattrapage ou Catchup TV pour les initiés et consomment en moyenne 6,7 vidéos par mois.

Chez Canal, le cube n’est pas en reste avec plus de 160.000 abonnés, malgré une offre haut de gamme à 51 euros.

Enfin les tarifs sont sans aucun doute un facteur fort du succes avec des offres triple play qui débutent à 19,90 euros (Alice et Numericable) et une offre majoritairement représentée à 29,90 euros chez l’ensemble des opérateurs telecom. Les équipements dont le PVR sont la plupart du temps mis à disposition gratuitement.

Parallèlement à cette experimentation, Google propose depuis 2 ans les programmes Google TV Ads et Google Adsense for TV

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

9 commentaires

  1. Bonjour,

    N’est ca pas la box serie 8 de netgem en photo?

    Quel lien avec Netgem pour cet article?

    Merci de votre réponse

    Cordialement

  2. S’il n’y a pas de lien entres les deux, je ne trouve pas que ce soit une bonne illustration! Même si je considère que la netbox de netgem est excellente!

  3. merci pour la photo de la box, que je n’avais pas, meme si je trouve que celle de netgem est bien plus sympa, ce qui est le fond du sujet de cet article.

  4. De rien, d’accord avec toi je préfère aussi celle de netgem! Rien de méchant dans ton article, au contraire, c’était juste pour éviter un amalgame! (google utiliserait une box de netgem!)

  5. la précision n’était pas inutile, et j’ai pu découvrir la photo de la box de Google. merci

Bouton retour en haut de la page
Google embarque Android sur des box TV, so what?
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD