A la uneBusinessHR TechManagement

Google intensifie sa présence dans le recrutement avec Hire

Après sa plateforme d'emploi Google Jobs, Google annonce le lancement de sa nouvelle application Google Hire. Cette dernière est destinée aux entreprises pour faciliter leur processus de recrutement en interne. «Hire vous aide à identifier les talents, à construire de solides relations avec les candidats et à gérer de manière efficace le processus des entretiens du début à la fin», détaille Google dans un post de blog.

Le but premier est de supprimer le suivi manuel des candidats et de réduire les coûts et le temps liés à une embauche. Selon l'étude Bersin de Deloitte, la recherche d'un candidat coûterait 4000 dollars et prendrait 52 jours.

Google Hire est synchronisée avec G Suite

Synchronisée à G Suite, où il est possible de retrouver Gmail, Calendar ou encore Google Drive, Hire regroupe toutes les informations présentes sur ces différentes plateformes. L'application permet à tous les collaborateurs d'une entreprise de suivre le recrutement car tous les élements sont regroupés dans un même programme:

  • Les mails envoyés via Gmail se retrouvent sur Hire. Les collaborateurs peuvent ainsi suivre les conversations de chacun.
  • Le calendrier est synchronisé à Hire. L'application informe les collaborateurs de l'heure du rendez-vous, de la personne qui sera présente lors de l'entretien, du lieu et des questions posées au candidat. Si quelqu'un se désiste, tout le monde reçoit l'alerte.
  • Les données regroupées dans Hire sont ensuite analysées et peuvent être visualisées dans Google Sheets.

 

L'application propose aussi de regrouper les candidats dans des «Collections». Les services RH peuvent ainsi leur envoyer un mail type et même préparer des rappels pour les contacter plus tard.

google

Hire offre aussi la possibilité aux entreprises de créer leur base de candidats où toutes leurs données sont répertoriées (diplômes, âge etc). Les profils des demandeurs d'emploi sont enrichis et mis à jour grâce à Google Search. Ainsi, une recherche par mots clés peut être effectuée et permettre à l'entreprise de retrouver tous les candidats susceptibles d'être intéressés par une offre d'emploi.

L'application Hire est aujourd'hui seulement disponible aux Etats-Unis et aux entreprises de moins de 1 000 employés. L'application n'est pas gratuite. L'entreprise paiera en fonction de sa taille. La filiale d'Alphabet n'est pas la seule à vouloir tirer son épingle du jeu dans le domaine de l'emploi. Facebook a annoncé au mois de février la possibilité aux administrateurs de pages, aux Etats-Unis et au Canada, de publier des offres d'emploi.

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Google intensifie sa présence dans le recrutement avec Hire
Retail: les startups françaises ont déjà levé plus d’un milliard d’euros en 2021
Open banking: Visa rachète la FinTech suédoise Tink pour 1,8 milliard d’euros
Pourquoi Getir, la licorne turque valorisée à 6,3 milliards d’euros, peut conquérir Paris
Camions autonomes: l’Américain Embark Trucks valorisé à 5,6 milliards de dollars lors de son IPO
Edflex
EdTech : Edflex lève 5 millions d’euros auprès de MAIF Avenir et du COO de Contentsquare
FinTech : Bling lève 10 millions d’euros pour exporter son service de cash-on-demand