AcquisitionActualitéDesignTech

Google rachète RelativeWave, un spécialiste du prototypage d’apps mobiles

Google vient de racheter RelativeWave, une start-up américaine éditant un outil pour éditer et tester des prototypes d’applications mobiles. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

formPlus précisément, l’entreprise édite Form, une plate-forme à partir de laquelle les développeurs peuvent visualiser et éditer des prototypes d’applications mobiles pour iOS sans avoir à écrire de lignes de code. Il ne s’agit donc pas d’un outil de conception d’applications en tant que tel. La solution est disponible directement depuis l’App Store d’Apple, en version mobile et bureau.

Initialement, le produit était commercialisé un peu moins de 80 dollars. Mais, « aujourd’hui, avec l’aide de Google, nous rendons Form disponible gratuitement sur le Mac App Store. Nous voulons que Form soit entre les mains du plus grand nombre de personnes possible, et ceci est notre première étape dans la réalisation de cet objectif » explique la société sur son site Internet.

Les équipes de RelativeWave devraient rejoindre celles de la firme de Mountain View afin de poursuivre le développement de Form. « Avec l’aide de Google, nous serons concentrés sur l’amélioration des outils de conception et de développement » explique les fondateurs.

 
 

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Google rachète RelativeWave, un spécialiste du prototypage d’apps mobiles
PropTech : le syndic de copropriété digital Bellman lève 11 millions d’euros auprès de Breega
Vestiaire Collective lève 178 millions d’euros auprès de SoftBank, pour une valorisation à 1,45 milliard
eCommerce : 555 millions de dollars de plus pour la licorne Mirakl
TrueLayer, nouvelle licorne britannique de l’open banking, lève 110 millions d’euros
Quelle stratégie de content marketing pour 2022?
PropTech : le Français AOS lève 9 millions d’euros et devient Saqara