Actualité

[Bon App’] Deaz, du couponing éphémère par les commerces de proximité

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

[tabs] [tab title= »L’application »]

Origine : France

Editeur : Deaz

Date de mise à jour : 1er novembre 2014

Disponibilité: iOS 6.0 et Android 2.3.3

Deaz - application
[/tab] [/tabs]

Faire une promotion éphémère pour pousser à l’achat. Une vielle recette que plusieurs startups font passer à l’ère des smartphones. Voici par exemple l’application de couponing Deaz : elle permet aux commerçants de géolocaliser leurs promotions limitées dans le temps, afin d’augmenter leurs ventes.

D’autres acteurs comme Plyce, RetailMeNot, Shopkick ou Shopmium font de même. Disponible gratuitement pour les consommateurs sous iOS et sous Android, l’application existe en six langues dont le français et l’anglais. La startup éponyme qui l’édite vise dans un premier temps les commerçants implantés à Paris.

Interview de Raphaël Molina, 21 ans, fondateur de la société Deaz qui édite l’application :

FrenchWeb : Comment fonctionne votre application ?

Raphaël Molina, fondateur de Deaz
Raphaël Molina, co-fondateur de Deaz

Raphaël Molina : Deaz permet aux commerçants de diffuser en temps réel des offres promotionnelles éclair, d’une durée de quatre heures maximum. L’objectif est de stimuler l’impulsion d’achat des consommateurs. Pour le commerçant, la création d’un Deaz ne prend que de quelques secondes. C’est aussi rapide qu’un Tweet. Chaque promotion contient une courte description, une image et une durée de validité.

Comment avez-vous eu l’idée de la créer ?

C’était un soir de début 2014, alors que j’étais dans un bar avec des amis. Dans ce type d’établissement, les prix annoncés à la carte doublent à 22 heures. Il était cinq minutes avant l’heure fatidique. Etant habitués au système « D » pour limiter nos dépenses, nous avons fini très rapidement nos bières pour en recommander d’autres au prix de l’happy hour. La limite horaire avait conditionné notre achat. Nous avons développé Deaz à partir de ce concept.

Quels sont vos principaux concurrents et comment votre application se démarque-t-elle ?

Il existe des applications comme Groupon et Le Pass qui proposent du couponing, mais ils sont spécialisés dans les promotions et bons plans de plus longue durée. Nous nous positionnons sur un créneau vraiment différent, l’offre éphémère qui ne dure que quelques heures. Notre concept implique plus d’impulsivité et d’opportunisme qu’un bon plan classique. Nous voulons favoriser le retour d’une cible âgée de 18 à 25 ans dans les petits commerces de proximité.

Comment allez-vous monétiser ce nouveau service ?

Deaz a été lancé fin octobre 2014, et près d’une centaine de commerçants ont déjà souscrit à notre service. Une enchère algorithmique calcule le prix unitaire du Deaz, selon des critères comme l’implantation de la boutique ou le nombre de consultation de la promotion par les utilisateurs. Le Deaz revient entre 3 euros et 3,50 euros au commerçant en moyenne. Plus de 70% des enseignes que nous avons démarchées ont accepté d’ouvrir un compte.

Avez-vous créé une start-up pour développer l’application ?

J’ai co-fondé Deaz à Paris en juin 2014 avec Alexis Mouyren. Nous sommes actuellement six collaborateurs et nous recrutons des commerciaux. Nous nous sommes auto-financés avec 100 000 euros de love money et des prises de participation des collaborateurs dans l’entreprise. Nous voulons étendre notre secteur d’activité à l’échelle nationale d’ici début 2015. Dans cette optique, nous souhaitons organiser une levée de fonds au premier trimestre 2015, pour un montant que nous devons encore définir.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits

Vous voulez faire découvrir une application ? Soumettez-la en remplissant le formulaire.

Tags

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb. Pour contacter la rédaction, cliquez ici. Présentez votre application mobile avec la Bon App' du jour. Faites-vous connaître en devenant "la start-up de la semaine". Ajoutez un événement à notre agenda : cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This