AcquisitionActualitéBusinessFoodTechInvestissementsRetail & eCommerce

Greenweez, pionnier de la vente de produits bio en ligne, rachète son concurrent italien

Greenweez, pionnier de la vente de produits bio en ligne, annonce l’acquisition de Sorgente Natura, son concurrent italien, pour un montant qui n’a pas été révélé. Ce rachat fait suite à l’acquisition de Planeta Huerto, l’homologue espagnol par Greenweez, survenue en 2018, et s’inscrit dans la stratégie d’expansion de la startup.

Lancé en 2008 par Romain Roy et Carl de Miranda, Greenweez développe une plateforme de produits bio et écologiques, qu’il s’agisse d’alimentation, de produits pour les bébés et enfants, de beauté, d’hygiène, de santé et bien-être, ou encore d’entretien, cuisine, maison et extérieur. Rachetée par le groupe Carrefour en 2016, l’entreprise revendique 800 000 clients répartis en Europe.

«Le rachat de Sorgente Natura en Italie constitue une très belle opportunité de croissance pour Greenweez, un an après notre implantation en Espagne et au Portugal avec Planeta Huerto. Pour nos deux sociétés, c’est une force de profiter de nos expertises et de nos savoir-faire réciproques, et cela va accélérer la création du champion européen du Bio spécialisé en ligne. Notre stratégie d’ouverture à l’international continue sa progression…», commente Romain Roy.

Sorgente Natura, spécialisé dans l’alimentaire bio depuis 2013, revendique un catalogue de 18 000 références et couvre également les secteurs de la santé, beauté, hygiène et maison. La startup italienne conservera sa marque et ses équipes et sera toujours responsable de la gestion de sa logistique. 

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Greenweez, pionnier de la vente de produits bio en ligne, rachète son concurrent italien
Produits obsolètes : la réputation de Sonos menacée
Cryptomonnaies: le Forum de Davos lance un consortium international pour définir un cadre réglementaire
Les offres d’emploi de la semaine
Pourquoi Orange s’entête-t-il avec son enceinte connectée Djingo ?
Voitures autonomes: face à Uber, Waymo lance sa flotte sur de nouvelles routes américaines
FinTech: les banques centrales enfin en ordre de bataille sur les monnaies numériques?
Copy link