ActualitéArts et CultureRetail & eCommerce

Hachette reproche à Amazon de retarder la disponibilité de certains livres

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Amazon représente un tiers des ventes de livre aux Etats-Unis…

L’une des plus grandes maisons d’éditions américaines, Hachette Book Group, reproche à Amazon, dans un article du  New York Times, d’avoir retardé la livraison de plusieurs de ses livres alors qu’elle affirme avoir renfloué en quantité suffisante le distributeur en ligne. Le journal américain rappelle que le géant de l’e-commerce cristallise à lui seul un tiers des ventes de livres outre-Atlantique.

« Nous avons posé des questions légitimes sur les raisons pour lesquelles beaucoup de nos livres sont actuellement marqués en rupture de stock avec des estimations relativement longues de délais d’expédition sur le site Amazon, contrairement à la disponibilité immédiate sur d’autres sites et dans les magasins » a expliqué une porte-parole de l’éditeur. Plusieurs livres, anciens et nouveaux, seraient concernés. « Les éditeurs disent que le libraire, dont les actions ont chuté de 25% cette année au moment où les investisseurs veulent du profit, est déterminé à tirer le plus de marge possible de ses fournisseurs » selon l’article.

Le New York Times explique qu’en 2010, Amazon avait retiré le bouton « buy » pour les produits de Macmillan suite à un désaccord sur le prix des e-books. Plusieurs livres d’Independent Publishers Group avait été eux aussi retirés avant d’être de nouveau disponibles suite à des négociations. « Ils ont décidé qu’ils voulaient que je change mes conditions » explique le président d’IPG au Times.

Bouton retour en haut de la page
Hachette reproche à Amazon de retarder la disponibilité de certains livres
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] BNPL : Hokodo lève 37 millions d’euros pour sa solution B2B
[Made in Bordeaux] VivaTech : les startups de Nouvelle-Aquitaine en force au salon

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media