ActualitéLes levées de fondsMarketing & Communication

Happn lève 8 millions de dollars pour un flirt à l’international

« Ayant déjà vécu de l’intérieur, avec Dailymotion, une croissance rapide et mondiale, j’ai en tête toutes les problématiques et les pièges dans lesquels ne pas tomber. Cela m’a beaucoup aidé » explique Didier Rappaport, ancien cofondateur de la plate-forme française de vidéo, et aujourd’hui à la tête de Happn, une application de rencontre. Sa nouvelle start-up vient de lever 8 millions de dollars (6,45 millions d’euros) auprès de DN Capital, un fonds anglo-saxon ayant déjà investi notamment, dans Shazam, Alven Capital et de plusieurs investisseurs privés dont Fabrice Grinda (à l’origine d’Aucland) et Paul Gardi (InterActiveCorp).

Didier-Rappaport
Didier Rappaport, fondateur de Happn. Crédit: Happn.

 3 nouvelles villes par mois

« Ces fonds vont nous servir à renforcer notre développement à l’international. Dès le début, nous avons fait le choix d’être présent hors de France en lançant Happn à Londres, Berlin, Madrid, Barcelone et New York » ajoute M. Rappaport. Pour continuer sur cette lancée, l’entrepreneur prévoit de s’ouvrir dans trois villes majeures chaque mois. En décembre, ce seront Chicago, Los Angeles et Sydney. Dès février, il attaquera le marché sud-américain. Pour cela, des recrutements devraient bientôt avoir lieu pour renforcer les équipes.

Malgré tout, la jeune entreprise parisienne qu’il a lancée en janvier 2014 aux côtés d’Antony Cohen et Fabien Cohen doit affronter la concurrence de plusieurs mastodontes du secteur du « dating », parmi lesquels l’Américain Tinder. « Notre force, c’est d’avoir comme objectif de ramener de la réalité dans le monde virtuel. Sur Happn, on ne cherche pas un profil pour une rencontre potentielle. Ce sont les personnes aux alentours que l’on retrouve en temps réel sur sa timeline ».

Plus de 1 million d’euros de chiffre d’affaires

En effet, le concept repose sur la géolocalisation pour faire connaître aux utilisateurs les autres célibataires – tous identifiés via Facebook Connect pour éviter les faux comptes – dans le coin, et laisser les internautes se rencontrer s’ils le souhaitent. « Chacun dispose d’une timeline différente des autres utilisateurs, car les profils s’adaptent au gré des déplacements de chacun, et se renouvellent en permanence » assure M. Rappaport.

Un an après son lancement, Happn compte 1 million de membres, dont 200 000 se connectent chaque jour. Côté modèle économique, les inscriptions sont gratuites pour les femmes. Mais pour les hommes, l’app est commercialisée en freemium : l’achat de crédits donnent accès à plusieurs options. Ce qui résulte sur un chiffre d’affaires « dont la tendance est supérieure au million d’euros sur douze mois glissants, avec une croissance à deux chiffres chaque mois ». Le bon matching ?

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Happn lève 8 millions de dollars pour un flirt à l’international
Confinement: comment les géants américains ont profité de l’explosion du temps passé sur Internet
Hyperconnexion : « se connecter aux autres pour éviter de se connecter à soi-même »
French Tech : Alexandre Fretti quitte Webhelp pour prendre la tête de Malt
SoftBank lance un fonds de 100 millions de dollars dédié aux entrepreneurs issus de la diversité
Digital Virgo rachète DOCOMO Digital Solutions pour asseoir son expansion internationale
Cloud: Paris et Berlin s’allient « pour une infrastructure européenne de données »
Copy link