ActualitéBusinessStartup

[LeWeb’14] Sharevoisins vient piocher les bonnes idées de pitch

« J’ai eu l’occasion de distribuer des flyers et des auto-collants à la sortie des conférences pour faire connaître notre projet » se réjouit Kévin Blanchard qui assiste pour le première fois à LeWeb. Avec Laetitia Grossemy, il a cofondé cette année une startup qui développe une solution sociale de partage gratuit d’objets et de services entre voisins: Sharevoisins. La start-up fait partie des projets ayant remporté une place pour la conférence parisienne par le biais de notre concours Frontback.

10 000 inscrits sur Sharevoisins

Sur la plate-forme de Sharevoisins, les particuliers s’échangent aussi bien du matériel de bricolage, de cuisine, que des appareils électroniques, ou des livres. Le concept rappelle celui de projets autour de la consommation collaborative comme LaMachineduVoisin par exemple, site grâce auquel des particuliers se louent leurs machines à laver ponctuellement. On pense également au réseau américain NextDoor, et bien sûr à ce que permet aussi LeBoncoin pour le prêt d’objets entre particuliers.

image(2)
Kévin Blanchard à Le Web14

Le modèle économique est en cours de définition. « A ce jour, nous comptons 10 000 inscrits sur notre sit, pour l’instant principalement à Paris, Marseille, Bordeaux et Lyon, affirme Kévin Blanchard. Notre priorité est de s’assurer que le service correspond bien aux besoins des gens, que ce que nous avons mis en place est bien la meilleure façon d’échanger ». Le jeune homme souligne que le modèle économique devra forcément être innovant puisqu’il « n’existe pas encore ».

C’est en effet l’un des enjeux majeurs pour les projets en cours de structuration dans le domaine de l’économie collaborative. « Nous envisageons de développer des communautés privées, par exemple entre collègues » indique Kévin Blanchard. Ce sera aussi l’occasion de se financer par le biais de partenariats auprès de grands groupes qui proposeront le service à leurs salariés.

Découvrir les questions des investisseurs

Sa venue à LeWeb lui a notamment permis d’assister à la conférence la startup competition le mardi après-midi : « J’observe les porteurs de projets en train de pitcher, c’est l’occasion de remarquer quelques une de leurs bonnes pratiques. Ceux sélectionnés par LeWeb sont généralement déjà habitués à ce type d’exercice et ils peuvent donner de bonnes idées » explique Kévin Blanchard, avant de poursuivre: « Je découvre aussi quelles sont les questions que posent les investisseurs ». Elles sont en effet susceptibles de lui être posées dans quelques mois, Sharevoisins ayant pour projet de lever 250 000 euros début 2015 auprès de business angels ou éventuellement de fonds. Pour l’heure, les discussions ne sont toutefois pas tout à fait engagées avec ces investisseurs potentiels. Toujours sur le plan du financement, une campagne de crowdfunding Ulule sur le modèle du don avec contre partie est en cours. Objectif: réunir 10 à 20 000 euros.

Un partenariat en projet avec La Poste

Elles le sont en revanche déjà avec un grand groupe: « Nous avons remporté un prix dans le cadre du projet Cohesio Digital organisé par La Poste au mois de juin, primé par le concours mondial de l’innovation » se félicite Kévin Blanchard. Rien de concret n’est encore engagé mais un partenariat pourrait voir le jour entre les deux sociétés, « ce qui les intéresse c’est notre positionnement, qui est de recréer du lien social dans les quartiers grâce à un système de partage entre voisins » poursuit cet ancien chef de projet sur les énergies propres. « Les pistes précises restent à définir » convient-il.

Soutenue par la communauté OuiShare, l’équipe de Sharevoisins a un programme chargé cette semaine: « Nous allons pitcher jeudi à Bercy devant le ministre de l’Economie Emmanuel Macron dans cadre d’une conférence sur financement participatif » annonce Kévin Blanchard.

Lire aussi:
>> [LeWeb’14] Flagg’it veut capter l’instant

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This