BusinessRetail & eCommerce

Happyview.fr, l’e-opticien réalise une nouvelle levée de 3 millions d’euros

Un peu plus d’un an après une première levée de fonds d’1 million d’euros, Happyview.fr, le premier opticien sur Internet en France, annonce un nouveau tour de table de près de 3 millions d’euros auprès d’Alven Capital (150 M$ en gestion) et d’investisseurs particuliers. Parmi eux, certains cofondateurs et codirigeants des sociétés PriceMinister.com, SeLoger.com, VoyagerMoinsCher.com, Aufeminin.com.

Ce nouveau tour de table de 3 millions d’euros va permettre à Happyview.fr de poursuivre et d’accélérer ses objectifs stratégiques :
· Affirmation de son leadership sur le marché français.
· Accroissement de sa notoriété.
· Lancement de nouvelles fonctionnalités.
· Renforcement des équipes.

En seulement 18 mois d’existence, Happyview.fr (http://www.happyview.fr) est devenu le premier opticien sur Internet grâce à la mise au point d’un modèle économique très innovant dans le secteur de l’optique, qui permet aux 40 millions de français porteurs de lunettes de vue d’acheter celles-ci sur Internet à des prix 3 à 4 fois inférieurs à ceux des opticiens de la distribution traditionnelle, pour la même qualité.

Quelques chiffres sur lesquels le site appuie son succès: 63% des Français (40,8 millions) sont porteurs de lunettes de correction aujourd’hui et 4 Français sur 10 renoncent ou retardent certaines dépenses de santé comme l’achat de lunettes. Près de 7 Français sur 10 considèrent que le prix qu’ils ont payé pour leurs lunettes de vue n’était pas ou pas du tout justifié.

Bouton retour en haut de la page
Happyview.fr, l’e-opticien réalise une nouvelle levée de 3 millions d’euros
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Gojob, la startup qui veut revaloriser le statut de l’interim grâce à l’IA
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis
Alban Sayag, COO de YouSign
[Build Up] YouSign accélère son développement produit avec l’acquisition de Canyon
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
Comment Bandsintown a su renouveler son modèle face à la crise?