ActualitéArts et CulturesBusinessDistributionHealthcareInvestissementsTechTransport

[Ils l’ont fait] Hyperloop One, Apple, SoundCloud…: les 5 temps forts de la semaine

FrenchWeb a sélectionné 5 entreprises qui ont rythmé la semaine.

 

[tabs]
[tab title= »Levée de fonds »]

Hyperloop One, 80 millions de dollars pour tester la propulsion des voyageurs en plein désert

hyperloop-oneLe projet Hyperloop Technologies passe à la vitesse supérieure. Rebaptisée «Hyperloop One», la lubie futuriste d'Elon Musk, le fondateur de Tesla Motors et de SpaceX, a annoncé avoir bouclé la deuxième partie de son plan de financements, avec 80 millions de dollars levés. Après un premier tour de table de 26 millions de dollars fin 2015, la société qui travaille sur une capsule de transport à très grande vitesse, s'était donnée un mois pour atteindre son objectif de 80 millions.

Il lui aura donc fallu finalement six mois pour convaincre ses investisseurs historiques (Sherpa Ventures, EightVC, ZhenFund, Caspian Venture Partners) et de nouveaux tels: 137 Ventures, Khosla Ventures, Fast Digital, Western Technology Investment (WTI), GE Ventures, Partech Ventures et…la SNCF qui ne commente pas l'information.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Investissement »]

Apple affronte Uber en Chine en investissant 1 milliard de dollars dans Didi Chuxing

appleCet investissement peut-il changer la donne ? Apple vient d'investir 1 milliard de dollars dans Didi Chuxing (anciennement «Didi Kuaidi»), le principal service de réservation de taxis en Chine – et rival d'Uber dans le pays – qui revendique 11 millions de courses chaque jour et plus de 300 millions d'utilisateurs. Cette annonce survient alors que plusieurs médias annonçaient depuis des mois que la société cherchait à boucler un tour de table de plusieurs milliards de dollars pour financer son expansion. A l'issue de ce nouvel investissement, la valorisation de l'entreprise n'a pas été communiquée.

Avec cette prise de participation, Apple rejoint donc plusieurs grands groupes qui soutenaient déjà Didi Chuxing, parmi lesquels le géant chinois de l'e-commerce Alibaba ou encore le conglomérat spécialisé dans les services Internet Tencent (éditeur de l'application de messagerie WeChat qui compte plus de 600 millions d'utilisateurs). D'ailleurs, à l'origine, les deux groupes soutenaient deux entreprises distinctes, Didi Dache et Kuaidi Dache. Ces deux dernières avaient ensuite fusionné afin d'atteindre une taille critique sur un marché toujours plus concurrentiel.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Lancement »]

Comment SoundCloud veut séduire la France avec son offre payante

alexander-ljung-soundclourd-2016Après les Etats-Unis en mars, puis le Royaume-Uni et l'Irlande il y a une semaine, c'est en France que SoundCloud lance ce mardi son offre de musique en streaming par abonnement. Baptisé «SoundCloud Go», ce service propose aux internautes d'accéder à l'ensemble de la plateforme sans publicité pour 9,90 euros par mois. En complément, chaque utilisateur peut sélectionner les morceaux de son choix afin de les écouter en mode «hors connexion» depuis son smartphone.

Fondé en 2008 par Alexander Ljung et Eric Wahlforss, SoundCloud revendique aujourd'hui 175 millions d’utilisateurs actifs par mois dans le monde et un catalogue de 125 millions de titres disponibles à l'écoute, «partagés par plus de 12 millions de créateurs». Avec son service payant, la société basée à Berlin espère mieux monétiser son audience, après avoir rencontré quelques difficultés financières. Désormais, son modèle économique repose sur deux piliers principaux : la vente d'abonnements mensuels, et la publicité pour la version gratuite de SoundCloud. Sur ce dernier point, la société indique par ailleurs que, au-delà de la publicité audio, de nouveaux formats «natifs» feront leur apparition.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Levée de fonds »]

Evaneos lève 18 millions pour prendre le large dans les voyages sur mesure

eric-la-bonnardiere-evaneos-2016Evaneos met le cap à l'international. La marketplace de voyages, qui dispose déjà de versions anglaise, espagnole, allemande et italienne de son site, vient de lever 18 millions d'euros auprès de Serena Capital, du Fonds ambition numérique de Bpifrance et de ses investisseurs historiques ISAI et XAnge. Cette opération – qui fait suite à un précédent tour de table de 4,4 millions d'euros en 2014 – a vocation à financer le développement de la société dans trois nouveaux marchés dès cette année, et atteindre les 80% du chiffre d'affaires réalisés hors de France dès 2020, contre près de 40% aujourd'hui.

Fondé en 2009, Evaneos met en relation les voyageurs avec des agences de tourisme locales qui proposent des offres «sur mesure». Une fois la mise en relation effectuée, les internautes et un des agents locaux échangent afin d'organiser la prestation, coupant ainsi les intermédiaires. Un modèle qui, selon les chiffres de la société, aurait séduit 120 000 clients depuis la création de l'entreprise. Pour cela, Evaneos s'appuie sur un réseau de plus de 650 partenaires opérant dans 150 pays. Afin de répondre à la demande, la société vise désormais les 2 000 agences dans les prochaines années.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Levée de fonds »]

E-santé : Interaction Healthcare lève 5 millions d’euros pour accélérer dans la simulation numérique

jerome-leleu-interaction-healthcare-2016L'agence Web spécialisée dans le secteur de l'e-santé Interaction Healthcare vient de boucler une levée de fonds de 5 millions d'euros, auprès du fonds d’investissement Audacia, de Bpifrance, de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes et de plusieurs «partenaires bancaires» historiques. Une opération qui vise à accélérer le développement de nouveaux produits et services, et accélérer le développement commercial de l'entreprise qui se classait à la 169e place du Frenchweb 500, le classement des entreprises françaises de la Tech.

Fondée en 2008 par Jérôme Leleu et Danielle Villedieu, Interaction Healthcare était historiquement une agence qui développait des services et des applications pour les patients ou les acteurs de la santé. En complémentent, elle s'est par la suite renforcée dans la formation de professionnels de santé, via des solutions de simulation numérique – avec sa plateforme MedicActiv – et les serious game. Un positionnement qui place l'entreprise en concurrence avec d'autres acteurs que les agences digitales.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

Crédit photo : Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This