AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

[Ils l’ont fait] ManoMano, LDLC, Planday… les entreprises de la semaine

FrenchWeb a sélectionné 5 entreprises qui ont rythmé la semaine.

[tabs]
[tab title= »Levée de fonds »]

Spotify lève 1 milliard de dollars sous forme de dettes

SpotifySpotify passe la vitesse supérieure. Le service de musique en ligne a confirmé auprès du Wall Street Journal avoir levé 1 milliard de dollars sous forme d'obligations convertibles. Les fonds TPG, Dragoneer Investment et des clients de Goldman Sachs sont les soucripteurs de cette dernière opération, qui doit permettre à Spotify de distancer le concurrent Apple Music. Le Suédois s'apprête en effet à passer les 30 millions d'abonnés, contre 10 millions pour Apple.

Valorisée 8,5 milliards de dollars, Spotify a passé un deal sur sa prochaine introduction en Bourse avec ses investisseurs. Ces obligations émises seront convertibles en actions avec un discount de 20% au moment de l'introduction en Bourse du Suédois. Si l'IPO ne se réalise pas, le discount augmentera de 2,5% tous les six mois.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Lancement »]

SoundCloud fait sa mue dans le payant

SoundCloudLa plateforme de partage de musique et d'audio a annoncé le lancement aux États-Unis d'un nouveau service d'écoute payant. Baptisé SoundCloud Go, cette nouvelle offre fait suite à l'annonce de plusieurs partenariats entre la start-up allemande et les majors de disque (dont Warner, Sony). En début d'année, la société berlinoise signait avec Universal Music (UMG) et préparait ses offres d'abonnement.

C'est désormais chose fait avec l'offre Go, qui propose outre-Atlantique l'accès à un catalogue de 125 millions de titres moyennant 9,99 dollars par mois sur Android (12,99 dollars sur iOS). Pour eux, l'écoute hors ligne sera également possible. Pour les utilisateurs de la plateforme en gratuit, le catalogue de choix sera moins étendu et la publicité sera toujours présente entre les morceaux, précise TechCrunch.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Levée de fonds »]

Le Danois Planday lève 14 millions de dollars

PlandayLa start-up danoise Planday, qui édite un logiciel de gestion des équipes, vient de lever 14,1 millions de dollars (12,4 millions d'euros) en série B auprès de la société de capital-risque française Idinvest Partners, son investisseur historique Creandum, et de SEB Private Equity et Angel Investor Arthur Kosten.

Fondée en 2013 et basée à Copenhague, Planday développe une plateforme de gestion des effectifs à destination des entreprises où les horaires de travail peuvent varier (restauration, bar, hôtellerie…). Le service permet de créer des emplois du temps pour les employés disponibles sur Web et mobile, de communiquer avec les collaborateurs, ou encore de gérer les absences et les vacances.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Acquisition »]

LDLC s’offre Materiel.net pour peser 500 millions d’euros de chiffre d’affaires

LDLCC'est désormais signé. Alors que l'e-commerçant lyonnais LDLC était entré il y a quelques mois en négociations exclusives avec Domisys, la société éditrice de Materiel.net, en vue d'une acquisition, les deux sociétés annoncent avoir finalisé l'opération. A l'issue de cet accord, le groupe de Laurent de la Clergerie acquiert l'intégralité des actions du site d'e-commerce spécialisé dans les produits High-Tech. 

Suite à cette opération de croissance externe, LDLC, qui doit publier ses prochains résultats financiers le 21 avril, indique que le nouvel ensemble représente un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros sur 12 mois et un effectif de 700 employés. Pour rappel, LDLC a réalisé 240,2 millions d'euros de chiffre d'affaires sur les neufs premiers mois de son exercice 2015 (du 1er avril au 31 décembre).

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Levée de fonds »]

ManoMano lève 13 millions d’euros pour accélérer en Europe

Philippe de Chanville

La start-up française ManoMano, qui édite une marketplace dédiée à l'univers du bricolage, vient de lever 13 millions d'euros auprès de Partech Ventures, Piton Capital, CM-CIC Capital Privé et le Fonds ambition numérique géré par Bpifrance. Par le passée, l'entreprise avait bouclé plusieurs tours de table en 2013 et 2014. 

Fondée en 2012 par Philippe de Chanville et Chistian Raisson, à l'époque sous la marque «monEchelle.fr», la société a changé de nom en septembre 2015 avec pour objectif de renforcer son développement en Europe. Si le site de ManoMano repose sur le concept de place de marché qui met en relation acheteurs et vendeurs – ce qui signifie que ManoMano ne gère pas de stock -, celle-ci n'est pas ouverte puisque les marchands autorisés à vendre leurs produits sont sélectionnés par les équipes de la start-up.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

Crédit photo : Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This