BusinessStartup

[Infographie] Les chiffres clefs de SoftTech VC, le fonds de Jeff Clavier

SoftTech VC, fonds d’investissement spécialisé dans l’amorçage et orienté BtoC, a investi dans une centaine de startups depuis sa création. L’infographie suivante dresse un état des lieux de l’activité de cette structure, dirigée par Jeff Clavier, VC français le plus célèbre en Californie.

Fondé en 2004, SoftTech VC s’articule autour trois enveloppes : SoftTech VC I créée en 2004 et dotée de 1M $, SoftTech VC II créée en 2007 et dotée de 15M $ et enfin SoftTech VC III, dont le bouclage a été officialisé il y a 3 semaines et qui atteint pour sa part près de 55M $. Ce troisième fonds a été constitué en plusieurs étapes depuis plus d’un an.

  • Ainsi, de 2004 à 2006, les tickets de SoftTech VC s’étalaient entre 25 000 et 50 000 $. Une fois sa seconde enveloppe constituée, les investissements tournaient entre 100 000 et 300 000 $. Enfin, depuis la mise en place de la troisième enveloppe, les tickets s’échelonnent entre 250 000 $ et 1M $.
  • Au total, près de 110 startups ont bénéficié des investissements de Softtech VC. Parmi elles on retrouve notamment : Mob.ly, Eventbrite, Mint.com, Next Big Sound ou encore Tapulous, Visual.ly, Fab et BetterWorks.
  • Une grande majorité des jeunes pousses ayant bénéficié de ces augmentations de capital se situent à San Francisco (48%) et dans la Silicon Valley (23%). Seules 11% se trouvent à New-York et à peine 2% sont en Europe.
  • En 2011, SoftTech VC  a réalisé près de 46 investissements (33 via son troisième fonds et 13 via son deuxième fonds). Au total, en 2011 près de 5,6M $ ont été injectés par le fonds, contre « seulement » 2,8M $ en 2010.

Lors de LeWeb’11, FrenchWeb avait réuni Jeff Clavier et Jean-David Chamboredon pour évoquer les différences marquées entre la Silicon Valley et la France en matière de capital risque.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This