Actualité

[Infographie] L’expansion de BlaBlaCar en chiffres clés

BlaBlaCar (ex-covoiturage.fr) est un site internet dédié au covoiturage créé par Frédéric Mazzella en 2004.

Déjà présent en France, en Espagne, en Grande-Bretagne et en Italie, le service se développe ce mois-ci dans 5 nouveaux pays (Hollande, Belgique, Luxembourg, Pologne, Portugal). Pour l’occasion, il publie aujourd’hui une infographie retraçant ses principaux chiffres.

Celle-ci révèle que sur le mois d’octobre 2012, près de 400 000 covoiturages ont été effectués avec BlaBlaCar, pour une distance moyenne de voyage de 342Km. Une voiture profitant du covoiturage BlaBlaCar part en moyenne toutes les 6 secondes. Les commentaires et notations sur le site, ont, quant à eux, augmenté de 253% par an, atteignant les 1 730 000 ce mois-ci.

BlaBlaCar compte aujourd’hui près de 2 400 000 membres en Europe. Il présente, pays par pays, les trajets les plus populaires ainsi que leur prix moyen:

  • Au Royaume-Uni, un Londres-Manchester coûte en moyenne 18 pounds par passager.
  • En Italie, un Rome-Milan revient environ à 28€ par passager.
  • En Espagne, les usagers devront débourser près de 14€ pour un Madrid-Valence.
  • Enfin, en France, le trajet le plus emprunté est un Paris-Rennes, pour la somme de 21€ par passager.

BlaBlaCar possède également une application mobile, qui enregistre un nouveau membre toutes les 23 secondes.

 

Découvrez l’équipe Blablacar dans leur vidéo.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Infographie] L’expansion de BlaBlaCar en chiffres clés
Paiement fractionné: la Banque Postale s’allie à la FinTech Alma
La startup de Jessica Alba Honest Company lève 413 millions de dollars lors de son IPO
La Cnil clôture les mises en demeure d’Engie et EDF sur les données collectées par les compteurs Linky
Transformation numérique: le groupe lyonnais Visiativ veut lever jusqu’à 8 millions d’euros
Facebook: 3 questions sur la suspension de Donald Trump
Cloud: Microsoft s’engage à maintenir en Europe les données de ses clients européens