A la uneActualitéAffaires publiquesEurope

Innovateurs, candidats, Makers…: 5 profils de jeunes connectés en 2016

[tabs]

[tab title= « Le diplômé : »]

Les aspirations professionnelles des jeunes à l’ère du numérique

Quelles sont les ambitions professionnelles des futurs diplômés attirés par le numérique ? Qu’attendent-ils de leur premier employeur ? Ces questions de projection et de perception relatives au secteur d’activité sont assez récurrentes ; selon les choix de carrière effectués par les étudiants en fin de formation, et les secteurs qu’ils convoitent le plus, les aspirations varient nettement.(…)

La particularité des jeunes talents attirés par le numérique : Si les data de l’enquête annoncent sans grande surprise que le secteur est davantage convoité par les ingénieurs que les commerciaux et que les hommes y sont plus sensibles que les femmes, la singularité des aspirations des futurs employés du numérique mérite une attention toute particulière.

Ces jeunes se différencient principalement des autres par leur quête grandissante de défi intellectuel et d’esprit entrepreneurial. Dans la filière commerciale notamment, 44% des étudiants attirés par le numérique sélectionnent « être entrepreneur ou avoir l’esprit créatif/novateur » parmi leurs principaux objectifs de carrière, contre seulement 31% sur la moyenne des étudiants.

Par Aurélie Robertet, directrice d'Universum France

Lire la suite de l'article.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= « L’entrepreneur: »]

Étudiant ou entrepreneur

En plein dans l'actualité #OnVautMieuxQueCa et #NuitDebout,Frenchweb a sélectionné deux entrepreneurs au profil atypique. Agathe Machavoine est étudiante à l'Ecole normale supérieure (ENS) de Cachan en design. A 23 ans, elle est aussi la cofondatrice de Wolfox, une agence spécialisée pour les start-up et les PME. Maxime Doki-Thonon, à 22 ans, a cofondé avec son frère Reech, une plateforme de mise en relation entre les marques et les influenceurs.

REVOIR: Le Débrief de la semaine «Spécial Jeunes» avec Maxime Doki-Thonon (Reech), Agathe Machavoine (Wolfox) et Romain Amblard (Numa)

Reportage: Maxence Fabrion, Joseph Postec.

Lire la suite de l'article.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= « L’acteur du changement: »] 

«Chers Jeunes…»

L’éducation nationale ne vous convient pas chers jeunes ? Elle vous a fait croire que l’apprentissage et les métiers manuels étaient une voie de garage et un signe d’échec ? Que les maths et l’allemand étaient la panacée ? Quittez là ! De l’Ecole42 à tant d’autres initiatives, vous pouvez vous épanouir et vous doter de compétences qui vous assurera d’être rare, que vous soyez charpentier ou programmeur, donc cher. Donc libre. Le savoir, le savoir-faire, est gratuitement à portée de clic. Foncez. Vous pouvez enfin, hors de tout cadre, être les artisans de votre succès. Nous, ceux de ma génération, nous n’avons pas eu cette chance.

Vous ne voulez pas travailler pour un « patron ». Devenez le. Boulanger ou e-commerçant, tout est ouvert. Rejoignez des entreprises qui vous considèrent. Il y en a même parmi les grands groupes. Exigez d’elles non pas un contrat de travail protégé, mais un job passionnant, que vous devrez mériter. Et si ce n’est pas le cas, partez. Le monde est vaste.

Chaque année, 380 000 personnes environ, prennent leur destin en main.

Par Denis Jacquet, Président de Parrainer la Croissance.

Lire la suite de l'article.

Reportage place de la république auprès des jeunes de «Nuit Debout»(avril 2016):

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= « Les technophiles: »]

Quelles attentes?

61% des jeunes de 18 à 30 s'attendent à avoir un accès haut-débit à Internet où qu'ils soient en 2025, et 68,8% imaginent déverrouiller leur mobile grâce à un lecteur d'empreinte digitale. C'est ce qu'on apprend de l'étude Connected Living 2025 réalisée par Gemalto publiée le 9 mars dernier.

Plus surprenant, un répondant sur trois, tous pays confondus, imagine que son mobile sera équipé d’un scanner d’ADN d'ici dix ans. 

63% des répondants imaginent qu'en 2025, ils pourront avoir une représentation 3D de leur coeur grâce à des trackers. 59,3% d'entre eux s’attendent à pouvoir suivre l’évolution de leur pression sanguine en temps réel, et 50,8% s’imaginent pouvoir faire la même chose pour suivre la quantité de graisses qu’ils ingèrent.

Là encore, l’analyse des données par pays fait ressortir de grosses disparités, et les jeunes Français semblent être les moins imaginatifs: moins de la moitié des répondants s'attendent à des évolutions technologiques dans le domaine de la santé. 78% des Brésiliens et 63% des Anglais imaginent des avancées dans le domaine du suivi cardiaque (contre 48% des Français). 65% des Brésiliens et 60% des Chinois imaginent pouvoir suivre leurs capacités respiratoires. 

Lire l'étude en entier.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= « Les Innovateurs: »]

Des créateurs

La MIT Technology Review organisait mercredi 13 avril la quatrième édition de son prix consacré aux innovateurs de moins de 35 ans France. Un événement dont Frenchweb est le partenaire média historique. Par le passé, des personnalités comme Rand Hindi, fondateur de Snips (une entreprise spécialisée dans l'intelligence artificielle) ou Romain Lacombe, fondateur de Plume Lab, une start-up spécialisée dans la mesure de la qualité de l'air, ont été récompensées.

Lors de cette nouvelle édition, plusieurs entrepreneurs sont venus présenter leurs projets sur scène et une dizaine de lauréats ont été récompensés lors de la remise des prix par Kathleen Kennedy, la présidente du MIT Technology Review. Au final, Timothée Boitouzet a été nommé «Innovateur de l'année» pour son projet de bois translucide, et Clémentine Chambon a été nommée «Innovatrice Sociale 2016» pour son projet de production d'énergie Oorja.

Lire la suite de l'article.

Reportage sur la soirée de MIT Technology Review Innovators Under 35 France 2016

[/tab]

[/tabs]

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This