/ InsidersActualité

[INSIDERS] Free casse (presque) les prix de ses Freebox pour rebondir

#Free: Xavier Niel casse (presque) les prix des Freebox pour enrayer la chute des clients de Free dans le fixe

C’est une première dans l’histoire de Free. L’opérateur de Xavier Niel va proposer ses Freebox à des prix promotionnels sur son propre site Internet. Cependant, ces offres ne seront valables que pendant 12 mois, durée pour laquelle le client doit obligatoirement s’engager. A l’issue de cette période promotionnelle, l’abonnement remontera à son prix «normal». Pas si normal puisque Free a profité de l’occasion pour augmenter ses abonnements de 5 euros par mois. En attendant, la Freebox Crystal passe à 9,99 euros par mois pendant un an (puis 24,99 euros par mois), la Freebox mini 4K, à 14,99 euros par mois (puis 34,99 euros par mois), et la Freebox Révolution, à 19,99 euros par mois (puis 44,99 euros par mois).

Il s’agit d’un virage important pour Free en matière de marketing. Et pour cause, jusqu’à maintenant, l’opérateur français proposait de temps en temps de offres promotionnelles sur Vente-privée.com. Toutefois, ce changement de stratégie n’a rien d’étonnant dans la mesure où Free a perdu des clients dans le fixe pour la première fois de son histoire. Au premier trimestre, Free a ainsi perdu 19 000 clients dans le fixe.

#VC: Orange s’allie avec Google pour financer les start-up

Orange intensifie ses efforts pour accompagner les jeunes pépites de la Tech. L’opérateur français vient de nouer un partenariat avec Google via Orange Digital Ventures, son fonds d’investissement de 125 millions d’euros dédié au financement des start-up early-stage. Dans le cadre de cette alliance, Orange et la firme de Mountain View épauleront des jeunes pousses en Europe, mais aussi au Moyen-Orient et en Afrique.

Les deux groupes co-financeront des start-up opérant dans des domaines clés pour Orange, comme l’IoT, la cybersécurité, le cloud et le FinTech. «L’écosystème d’Orange est cohérent avec le savoir-faire de Google et avec notre capacité d’accélérer la croissance des start-up», estime Carlo d’Asaro Biondo, président EMEA des partenariats Google.

#Formation: Verizon utilise la réalité virtuelle et augmentée pour former ses techniciens

Verizon, l’opérateur américain de télécom, fait évoluer la formation de ses équipes. L’entreprise utilise désormais la réalité virtuelle et augmentée pour former certains de ses collaborateurs. Il s’agit plus particulièrement de ses techniciens basés à New York.

Crédit: Verizon

Ces formations seront délivrées aux nouveaux employés. La réalité virtuelle sera par exemple utilisée pour former au travail sur les épissures ou encore à l’installation du service chez le client.

« Ces nouvelles applications AR / VR sont conçues pour améliorer la préparation opérationnelle et permettre une meilleure expérience pour les clients au quotidien. Nous avons l’intention de proposer ces expériences immersives à tous nos techniciens sur le terrain », explique Kevin Service, cadre chez Verizon.

#Winners: focus sur les deux polytechniciens lauréats du prix «X-Grant Silicon Valley»

Deux entrepreneurs polytechniciens, Jérémie Laurent et Rafaël de Lavergne, ont remporté la bourse « X-Grant Silicon Valley ». Ils bénéficient chacun de 50 000 dollars ainsi que d’un mentorat offert par des entrepreneurs et investisseurs californiens.

Créée en 2013, la bourse « X-Grant Silicon Valley » récompense des talents issus de l’écosystème entrepreneurial de l’X et vise à soutenir l’action de l’École en matière d’entrepreneuriat et d’innovation. Pour y prétendre, les candidats doivent présenter un projet très innovant comportant un volet en lien avec la Silicon Valley.

Jérémie Laurent est CTO et fondateur d’Astraveus, une start-up de biotechnologie qui s’intéresse aux traitements contre le cancer. En exploitant la performance de technologies microfluidiques innovantes, Astraveus développe des outils de production ajustables à tout type de biomédicament et personnalisables pour chaque patient. De son côté, Rafaël de Lavergne est co-fondateur de Totem, un service de minicafétéria en entreprise pour accroître le bien-être des salariés. Grâce à son offre en ligne 100% flexible, l’entreprise peut gérer son abonnement et son budget de manière simple et ainsi, adapter les quantités et les services en fonction du nombre de collaborateurs présents dans les bureaux.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “[INSIDERS] Free casse (presque) les prix de ses Freebox pour rebondir”

  1. Hey vous êtes sérieux avec l’article sur Free là ?!
    – les tarifs ont tous augmentés nettement après la période initiale
    – la période de rétention on en parle ?
    – lis préparent le terrain pour la V7
    – l’offre se détourne du public technophile

    Encore un publi article sans valeur, bravo pépito, c’est même pas signé ; je vais activer mon bloqueur de pub ça va vous faire les pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This