/ InsidersActualité

[INSIDERS] La néobanque Moneway lève plus d’1 million d’euros et lance sa version bêta

#Fintech: Moneway lève plus d’1 million d’euros et lance sa version bêta

La néo-banque française Moneway, basée à Villers-le-Lac (Doubs), annonce une levée de 1 137 000 euros à l’occasion d’un tour de table réalisé notamment auprès de Business Angels et de Bpifrance. Lancé en janvier 2018 par Noémie Nicod, Romain Vermot et Benjamin Chatelain, Moneway propose une banque entièrement digitalisée. L’application, disponible aussi bien sur iOS que sur Android, permet d’accéder à son compte en banque et de le suivre en temps réel, de transférer de l’argent à d’autres utilisateurs de Moneway, et de posséder une carte de débit.

Si par cette levée Moneway entend développer son équipe et miser d’avantage sur sa stratégie de communication, la start-up souhaite principalement poursuivre le développement d’une version Bêta de son application, et prévoit de la lancer ce mercredi 12 juin 2019. Moneway a ouvert des inscriptions aux utilisateurs souhaitant tester cette version Bêta.

#VTC: Bolt revient concurrencer Uber à Londres 

Bolt, anciennement Taxify, revient sur le marché londonien, le plus important dEurope en matière de VTC. L’entreprise s’était déjà lancée à Londres en 2017 et avait dû renoncer seulement trois jours plus tard face à l’organisme Transport for London, faute d’avoir une licence en règle.

A cette occasion, Martin Villing, co-fondateur et PDG de Bolt, a annoncé une série de nouveautés destinées à séduire les clients comme les chauffeurs. L’entreprise ajustera sa commission de 7,5 % pendant les deux premiers mois avant de passer à une commission de 15 %, ce qui, selon elle, représente en moyenne 10 % de plus de revenus que si l’on conduisait avec des concurrents.

Bolt annonce également l’ajout d’une fonction à son application afin de sécuriser davantage les courses, avec la création d’un « bouton de détresse ». Ce dernier permettra à l’utilisateur de prendre contact avec l’entreprise en urgence, si un danger se présente. Cette dernière annonce pourrait avoir un impact bénéfique sur l’entreprise, compte tenu des incidents qui ont déjà eu lieu via des plateformes de VTC. En effet, Didi Chuxing avait déjà dû suspendre son service de covoiturage après le viol et le meurtre d’une passagère l’an passé. 

Déjà présent dans 30 pays et 100 villes, Bolt tente de rivaliser avec Uber, son principal concurrent. 

#DataCenter: Apple abandonne un projet de centre de données au Danemark

AFP- Apple a annoncé mardi renoncer à la construction d’un centre de données dans le sud du Danemark pour se concentrer sur un autre projet dans le pays. « Alors que nous approchons la fin de la construction de notre nouveau centre de données à Viborg (…) nous avons décidé de nous concentrer sur le développement de ce site plutôt que sur la construction d’un centre de données additionnel à Aabanraa« , a indiqué le géant américain dans un courriel à l’AFP.

Capture : Apple keynote 2017.

Dévoilé en 2017, deux ans après le projet de Viborg, le projet du centre d’Aabenraa, sur 285 hectares, correspondait à un investissement de 6 milliards de couronnes danoises (plus de 800 millions d’euros). Il devait employer entre 50 et 100 personnes et fonctionner exclusivement grâce aux énergies renouvelables. « C’était tout à fait inattendu pour nous qu’Apple (…) nous informe (mardi) qu’il souhaite renoncer à son terrain« , a déploré le secrétaire-général de la commune Stig Isaksen, dans un communiqué de presse. Le site de Viborg devrait ouvrir d’ici la fin de l’année.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Copy link