/ InsidersActualitéBusiness

[INSIDERS] Les 5 infos Tech pour briller en société

Instagram vous invite à arrêter de poster vos cafés latte, merci

Ne le prenez pas personnellement, c’est pour votre bien.

A l’occasion d’un séminaire tenu le 29 août dernier, pendant la Fashion Week de New-York, Eva Chen et Virginia Nam, en charge des partenariats mode chez Instagram, ont prodigué à l’auditoire quelques conseils à destination des marques et des blogueurs pour mieux engager leur audience.

Surprise (ou pas) : l’esthétique léchée d’Instagram, à base de latte et autres tartines d’avocats, connait ses premiers signes de fatigue. Ce type de contenu, devenu standard et produit désormais à cadence industrielle, a perdu en originalité, spontanéité et donc, en attrait.

Chen et Nam prônent ainsi le retour à plus d’authenticité. Un exemple qu’a toujours suivi Kevin Systrom, le fondateur et CEO du réseau, dont les photos peuvent être parfois carrément réjouissantes à force de banalité.

Le propos bat en brèche l’idée reçue selon laquelle Instagram serait destiné aux clichés promis à la postérité, tandis que Snapchat accueillerait volontiers vos photos moches. Le succès des stories Instagram, lancées il y a un an, démontre bien que le public d’Instagram peut être aussi friand de narrations brutes et éphémères, à condition qu’elles soient engageantes. Voyez par ici : Instagram says those perfect-looking photos just don’t produce the results they used to

Retour de hype pour LinkedIn

Vu sur Adweek, une longue enquête sur la popularité retrouvée de LinkedIn, presque un an après son rachat-surprise pour 26 milliards de dollars par Microsoft.

Bien que LinkedIn enregistre encore des pertes et que son intégration aux produits Microsoft débute à peine, Adweek remarque cette performance de premier ordre : Linkedin a enfin transcendé sa fonction de boîte à CV pour cadres aux dents longues, pour devenir un outil de choix indispensable aux marketers cherchant à toucher un public de décideurs qualifiés.

Sans forcément tout révolutionner, mais à coups d’actions pertinentes et ciblées (refonte des sites, outils de campagnes, intégration de vidéos natives…), LinkedIn a réussi à devenir moins formel et plus accessible – plus vivant aussi, avec des conversations enfin dynamiques : « LinkedIn est le Facebook des marketers B2B. »

Certes, avec 500 millions d’inscrits, LinkedIn est évidemment loin de la couverture de Facebook, « mais la qualité des données collectées est bien plus remarquable (localisation, formation, parcours professionnel, centres d’intéret…) que celle d’un Twitter, par exemple » souligne un analyste de Forrester. Autre avantage majeur, LinkedIn n’est pas infesté de fakes, profils ou news, et les conversations qui s’y engagent sont généralement positives, constructives, et dénuées d’hystérie, un havre de paix à l’abri des trolls à l’oeuvre sur d’autres réseaux sociaux.

Détaillant la stratégie de l’entreprise pour réussir son pari de la qualité, Adweek prodigue aussi ses 5 astuces pour devenir une superstar sur LinkedIn. A vous de jouer. Once a Running Joke, LinkedIn Is Suddenly a Hot Social Network. Here’s What Changed

Facebook: fracture de l’oeil en vue dans les commentaires, Watch est live aux Etats-Unis

Si, pour mieux émerger dans l’infobésité sociale moderne, vous avez pris l’habitude de coller derrière vos statuts Facebook un de ces affreux wallpapers – fluo, dégradés ou à motifs – réjouissez-vous. Facebook teste actuellement aux Etats-Unis la même fonctionnalité appliquée aux commentaires, afin de mieux pimper vos grands débats d’idées sur le réseau. C’est l’éditeur tech The Verge qui a repéré la chose sur version mobile et pris les captures d’écran, et nous ne pouvons que sourire à la lecture de leur analyse cinglante : oui, ce look and feel nous ramène bien aux heures les plus sombres de l’internet criard façon MySpace. Notre recommandation, en vue d’un éventuel déploiement : stockez de l’aspirine.

By the way, s’il vous reste encore un peu de rétine, vous voudrez bien noter qu’après sa période de test, Facebook Watch est en ligne aux Etats-Unis. L’offre est encore un peu légère, mais la plateforme de contenus vidéos originaux ne manquera pas de l’enrichir très vite, si elle souhaite tailler des croupières à YouTube et prendre sa part du gâteau publicitaire vidéo. eMarketer estime que la publicité vidéo engrangera la croissance la plus dynamique du secteur, en progrès de 22% par rapport à l’année dernière, bien devant les autres formats. La consommation de vidéos digitales aux Etats-Unis s’élève aujourd’hui à 72 mn par individu, en progression constante – au détriment de la télévision, qui ne cesse de perdre du terrain.

Startupstérone, suite

La semaine dernière, nous avions relayé dans les Insiders de FrenchWeb le tollé suscité dans l’écosystème par un article de Capital, résumant l’esprit de conquête à la française à une brochette étonnamment monolithique.

Interrogée sur l’absence flagrante de diversité dans le traitement de son sujet, la journaliste de Capital avait répondu qu’elle n’avait pas trouvé de spécimens féminins correspondant à l’angle de son papier, à savoir «les futurs géants français du numérique».

Nous vous engageons à lire la tribune très juste de l’association Girlz in Web, engagée auprès d’autres acteurs du numérique, pour la mise en avant des entrepreneuses, notamment celles du secteur tech – 12% (pour le numérique) à 36% (en général) des créateurs d’entreprise, une paille quoi. On y trouvera pour mémoire une liste non exhaustive de femmes entrepreneuses de talent, dont certaines se sont même déployées à l’international, si si. #astuce

Claire Grandnom

Nominations

Le Conseil d’administration de SoLocal Group a nommé Eric Boustouller directeur général. Sa prise de fonctions sera effective à compter du 16 octobre. Eric Boustouller a été notamment directeur général des ventes de Compaq France. Directeur général adjoint, puis Président directeur général de Microsoft France et Vice-Président de Microsoft International, il est depuis 2012 Corporate Vice President de Microsoft Corporation et Area Vice-President de Microsoft Western Europe.

Cette nomination a provoqué, selon toute logique, quelques mouvements chez Microsoft : Carlo Purassanta prend la succession de Vahé Torossian, 55 ans, Corporate Vice President, nommé Président de la région Western Europe, en remplacement d’Eric Boustouller. Carlo Purassanta, 45 ans, dirigeait Microsoft Italy depuis janvier 2013.

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer @AdsVark Media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This