/ InsidersActualitéAffaires publiquesBusinessComInvestissements

[INSIDERS] Les 5 infos Tech qu’il ne fallait pas manquer

  • Sellsy répond aux députés concernant leur indemnité de frais de mandat.
  • Cubyn lève 6 millions d'euros pour soutenir sa croissance.
  • NBC lance un JT sur Snap.
  • 47% des adolescents se seraient faits harceler sur Instagram.
  • Les nominations: Aurélien Le Floch, Kostas Oikonomou…

 

[tabs] [tab title= « Du tac au tac »]

Sellsy répond aux députés concernant leur indemnité de frais de mandat

FrenchWeb: Bonjour Alain, nous avons vu passer le post de Sellsy sur les notes de frais des députés ce matin, pouvez-vous nous en dire plus?

Alain Mevellec, fondateur de Sellsy: Bonjour Frenchweb, comme tout le monde et d’abord en tant que citoyens, nous avons été surpris, voire choqués, par les extraits vidéos qui ont tourné hier sur le travail des commissions de l’Assemblée et plus précisément sur la gestion des frais des parlementaires, dans le cadre de la loi de moralisation de la vie publique.

Même en laissant de côté les arguments complétement farfelus que nous avons pu entendre, par exemple «on va nous forcer à manger au McDo», ce qui nous a le plus frappé c’est l’argument du coût et de la complexité.

C’est-à-dire?

Les députés en commission n’ont pas hésité à brandir des arguments comme «une extrême complexité» ou la nécessité d’embaucher «au moins 100 administrateurs» supplémentaires pour gérer les frais des députés.

Quand on sait que les administrateurs de l’Assemblée figurent parmi les fonctionnaires les mieux payés du pays, ça fait froid dans le dos et ça ne va pas dans le sens d’une amélioration de la dépense publique.

Et surtout, la base de calcul est hallucinante: 100 cadres de haut niveau pour gérer les frais de 577 députés. Avec un tel ratio, la plupart des entreprises devraient tout simplement fermer leur porte.

En fait, on sent bien que leur seul vrai désir est de garder leur cagnotte (5700 euros par mois quand même) et de pouvoir la dépenser sans le moindre justificatif.

Vous expliquez qu’on pourrait le faire plus simplement?

Tout chef d’entreprise et tout salarié le sait: les notes de frais doivent être justifiées. C’est une obligation comptable et son non respect est une infraction grave.

Donc ce sont des millions de salariés et de chefs d’entreprise qui se plient à cette règle sans que ça pose un quelconque problème.

Si nous avons réagi ce matin, c’est parce que nous proposons nous même chez Sellsy une solution de gestion des notes de frais, entièrement dématérialisée, simple à utiliser et peu coûteuse. D’ailleurs nous ne sommes pas les seuls.

Notre système pourrait tout à fait être utilisé par les députés et le coût serait minime pour la collectivité.

Franchement vous y croyez?

Non malheureusement, car si le gouvernement nous parle de «Startup Nation» et de modèles d’états digitalisés comme l’Estonie, il reste quand même un tropisme très technocratique qui consiste à confier ce genre de dossier aux grandes SSII pour des budgets qui se comptent en millions d’euros.

Pourtant, il existe de nombreuses ressources dans la French Tech qui permettraient de digitaliser plus vite et plus efficacement grâce à l’agilité de nos start-up.

Ceci dit, si les services de l’Assemblée nationale lisent cet article, qu’ils sachent que nous serions ravis de les pitcher, comme nous le disons dans le post Facebook.

[/tab] [/tabs]

 

Cubyn lève 6 millions d'euros pour conquérir l'Europe

cubynCubyn, une start-up parisienne spécialisée dans la logistique, annonce un nouvel investissement d'un montant de 6 millions d'euros mené par DN Capital, BNP Paribas Développement, Partech Ventures et 360 Capital Partners. La start-up avait déjà réalisé un premier tour de table de 1,1 million d'euros en février 2016.

Fondée en 2014 par Adrien Fernandez Baca et Mathieu Lemaire, Cubyn se positionne sur le marché des «premiers kilomètres» de la livraison. La société s'adresse ainsi aux e-commerçants qui souhaitent sous-traiter l'expédition de colis. Ces derniers renseignent les colis qu'ils souhaitent envoyer directement sur le site de Cubyn ainsi que les coordonnées des destinataires. La start-up vient ensuite récupérer les produits afin de les emballer et s'occupe de la suite du processus de livraison.

Avec ce nouveau tour de table, la start-up souhaite accroître sa présence en France et au niveau européen en commençant par le Royaume-Uni.

Lire aussi: 1,1 million pour Cubyn et sa gestion des colis sur le «premier kilomètre»

 

NBC lance un JT sur Snap

NBCNBC a annoncé ce mercredi la diffusion d'un JT sur Snapchat. Appelée «Stay Tuned», la capsule vidéo sera publiée le matin à 7h, le soir à 16h et les week-end à 13h, dans la partie Discover de l'application. Elle durera en moyenne 2 minutes 30 et reprendra les 4-5 plus gros titres des heures précédentes. Le groupe télévisé américain pense déjà à créer des JT spéciaux lors de gros événements et à y intégrer de la publicité.

Afin de développer le projet, NBC a embauché une trentaine de personnes, dont deux présentateurs Savannah Sellers et Gadi Schwartz. Pour rappel, le groupe NBC News a investi 500 millions de dollars lors de l'introduction en bourse de Snap Inc.

 

47% des adolescents se seraient faits harceler sur Instagram

Selon une étude publiée par Ditch The Label et réalisée auprès de 10 200 adolescents, 47% d'entre eux auraient connu un cyberharcèlement via Instagram. Facebook n'est pas loin derrière, puisque ce sont 37% des personnes à avoir été agressées sur le réseau social et 31% sur Snap. 50% considèrent avoir été intimidés et 27% ont vu leurs photos et vidéos partagées sans leur accord.

miportablemouse

 

Les nominations: Aurélien Le Floch, Kostas Oikonomou…

 

aurelien-le-flochAurélien Le Floch devient directeur d’AdverSport Régie

AdverSport Régie annonce la promotion d'Aurélien Le Floch au poste de directeur. Il occupait auparavant le poste de directeur commercial de Foot Mercato.

 

Kostas-OikonomouKostas Oikonomou nommé directeur distribution et partenariats d'Euronews Group

Kostas Oikonomou arrive chez Euronews Group au poste de directeur distribution et partenariats. Il était précédemment Senior Commercial Director, Content Sales and Partnerships EMEA chez CNN. 

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This