/ InsidersA la uneActualitéBusinessStartupTech

[INSIDERS] Les 6 infos Tech qu’il ne fallait pas manquer

  • WeChat part à la conquête de l’Europe et des États-Unis.
  • Apple Pay : la firme américaine remporte une bataille décisive contre les banques en Australie.
  • Spaces (Regus) propose un dîner de prestige aux journalistes.
  • Plus de la moitié des revenus de l'industrie musicale proviennent du streaming en 2016.
  • Combien y a-t-il de noms de domaines enregistrés dans le monde ?
  • Les nominations : Manon Weil, Genève Doherty​, Brune de Margerie, Sophie Lamarre…

 

[tabs]

[tab title= « Vers l’Occident »]

WeChat part à la conquête de l’Europe et des États-Unis

Andrea GhizzoniAprès l’Asie, WeChat nourrit des ambitions encore plus fortes à l’échelle mondiale. Dans ce sens, l’application de messagerie du Chinois Tencent a lancé une offensive en Europe et aux États-Unis pour développer son offre de paiement et gagner de nouveaux annonceurs. Pour cela, WeChat cherche à ouvrir un bureau au Royaume-Uni et dans un autre pays européen, en plus de sa présence actuelle en Italie, indique Bloomberg

Tencent, qui possède également un bureau à San Francisco, cherche également à développer son équipe dédiée à WeChat aux États-Unis afin de cibler les annonceurs et les fournisseurs de paiement. «Nous devions faire un pas de plus au service des marques européennes», a expliqué Andrea Ghizzoni, directeur de Tencent Europe, au média américain. A ce jour, WeChat revendique plus de 889 millions d’utilisateurs en Chine, mais peine à s’imposer hors des frontières de l’Empire du Milieu, l’application étant principalement concurrencée en Occident par Facebook Messenger. 

Lire aussi :

 

[/tab]

[/tabs]

 

Apple Pay : la firme américaine remporte une bataille décisive contre les banques en Australie

Au pays des kangourous, Apple peut avoir le sourire. La firme de Cupertino vient en effet de bénéficier d’une décision favorable et lourde de conséquences pour sa solution de paiement mobile Apple Pay. Et pour cause, l’Autorité australienne de la concurrence a tranché en faveur d’Apple en décidant que les établissements bancaires du pays n’avaient pas le droit de contraindre le groupe américain à ouvrir ses appareils à des systèmes de paiement sans contact concurrents d’Apple Pay.

Par conséquent, les banques australiennes ne pourront pas développer leurs propres applications pour iPhone ou Apple Watch permettant de faire office de moyen de paiement en lieu et place d’Apple Pay. La pilule est difficile à avaler pour Commonwealth Bank of Australian, Westpac Banking, National Australian Bank et Bendigo & Adelaide Bank, les quatre principales banques australiennes qui détiennent les deux tiers du marché des cartes de crédit en Australie. Ces dernières espéraient éviter de s’acquitter du versement d’une commission à Apple pour chaque transaction effectuée par Apple Pay, elles n’auront finalement pas le choix. 

Le gendarme australien de la concurrence a en effet estimé qu’une décision en faveur des banques aurait pu conduire à une augmentation de leur pouvoir de négociation et à une réduction de la concurrence. Il reste désormais à savoir si les établissements bancaires australiens se plieront aux exigences financières de la marque à la pomme… En attendant, cette décision, la première du genre, pourrait connaître des répliques à l’échelle mondial, notamment dans l’Hexagone où les banques françaises veulent imposer leur solution de paiement mobile Paylib.

Lire aussi : Apple Pay s’appuie sur BPCE et Carrefour pour se lancer en France

 

Spaces (Regus) veut devenir le roi de l'espace coworking premium

BusinessClub_04_VSSpaces, la start-up fondée à Amsterdam et rachetée par Regus en 2015 a reçu en grande pompe les journalistes pour l'ouverture officielle de ces nouveaux espaces de travail dans la capitale. Comptant sur la révolution coworking pour attirer une nouvelle clientèle, le groupe basé à Genève, présent dans 106 pays et 20 000 sites, a tenu à montrer son savoir-faire en matière d'expérience premium avec l'organisation d'un diner gastronomique pour la presse, dans son nouvel espace dans le quartier de l'Opéra.  

Situé au pied de l'Apple Store et de l'opéra Garnier, cet espace fait partie de ses trois nouveaux flagships destinés à attirer les cadres en mal de créativité et surtout les entrepreneurs «qui ont réalisé d'importantes levées de fonds ou en forte croissance». Dans un espace cosy et fonctionnel, rappelant l'âge d'or de l'open space design, Regus veut toutefois faire la différence face à son rival WeWork. Chez Spaces, on accueille le travailleur avec des services, un «barista», du café à volonté, ou encore «du bonheur culinaire». En somme, de l'expérience et du travail, plus que des rutpures technologiques pour cet acteur historique. 

 

 

 

 

 

 

 

Une publication partagée par Frenchweb (@frenchweb) le

 

 

 

 

 

 

Lire aussi: Spaces (Regus) se lance dans la bataille de l’espace de coworking

 

Plus de la moitié des revenus de l'industrie musicale proviennent du streaming en 2016

En 2016, l'industrie musicale américaine a généré 7,7 milliards de dollars de revenus, en hausse de 11,4% par rapport à l'année précédente, selon des données de la Record Industry Association of America reprises par Venture Beat. C'est la meilleure performance qu'a connu le secteur depuis 1988, souligne l'association.

C'est également la première fois que les revenus générés par le streaming représentent plus de la moitié des revenus du secteur. Avec 3,9 milliards de dollars reversés à l'association par des plateformes telles que Spotify ou Apple Music, ces derniers ont augmenté de 70% en l'espace d'une an. 

riaa-music-industrie-2016

 

Combien y a-t-il de noms de domaines enregistrés dans le monde ?

Fin 2016, près de 330 millions de noms de domaine ont été recensés dans le monde, toutes extensions confondues, selon des données reprises par Statista.  C'est 5% de plus que l'année dernière. Et ce sont les nouvaux noms de domaines de premier niveau, de type .bzh, qui ont été à l'origine de cette hausse. 

Infographie: Le Web tisse sa toile | Statista

 

Les nominations : Manon Weil, Genève Doherty​, Brune de Margerie, Sophie Lamarre…

 

w&cieManon Weil devient consultante en développement et communication chez W&cie

W&cie annonce l'arrivée de Manon Weil en tant que consultante en développement et communication. Elle occupait précédemment le poste de Social Media Manager à l'agence Australie.

 

geneve-dohertyElle renforce ses équipe 

Le magazine Elle annonce la nomination de trois nouvelles collaboratrices. Genève Doherty devient directrice artistique. Brune de Margerie arrive au poste de rédactrice en chef mode. Sophie Lamarre est nommée directrice de l'image.

 

sandrine-gagneuxLe groupe Kaliop annonce l'arrivée de trois nouvelles collaboratrices

Le groupe Kaliop renforce ses équipes avec trois nouvelles nominations. Sophie Bertrand devient Senior Business Developer. Sandrine Gagneux sera en charge d'élaborer la nouvelle offre de formation de Kaliop. Emmanuelle Champion arrive au poste de responsable comptabilité.

 

jay-rampuriaJay Rampuria nommé Executive Vice President Global Business Development chez Toluna

Jay Rampuria arrive au sein de Toluna au poste de Executive Vice President Global Business Development. Il était auparavant Global Head of Sales and Business Development chez Unmetric Inc.

 

[tabs]

[tab title= »L’emploi à la Une »]

Baghera recherche son E-store & Traffic Manager (H/F)

Baghera, fabricant de jouets de qualité avec un univers passionnant recherche son e-store & traffic manager. En lien avec le directeur e-commerce, le e-store & traffic manager doit tout mettre en oeuvre pour développer les ventes online et la notoriété sur tous les devices, et canaux, en France et à l’international.

MISSIONS PRINCIPALES

  • Gérer le site e-commerce pour développer le CA online en lien avec le directeur e-commerce
  • Gérer le contenu et le e-merchandising
  • Gérer les commandes, leur suivi et le service client
  • Développer la notoriété sur les réseaux sociaux et interagir avec les communautés
  • Définir un plan de communication et assurer les RP online

 

TÂCHES

  • Rédaction de cahiers des charges, pilotage des freelances et agences, gestion des bugs
  • Création, rédaction et gestion de la traduction des fiches produits et des descriptifs (SEO)
  • Coordination des envois de commandes depuis la plateforme logistique et gestion du service client
  • Reporting (KPIs) sur les ventes des sites, et les réseaux sociaux
  • Gestion des comptes Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest
  • Création et posting de contenus snackable

 

Postulez ici.

[/tab]

[/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This