ActualitéBusinessLes contributeursMarketing & CommunicationPitch Start-UpTech

BeyondThePitch: Guillaume Belmas, CEO de Realytics

Realytics, la start-up spécialisée dans la mesure de l'impact de la publicité TV, a annoncé cette semaine avoir réalisé une deuxième levée de fonds de 2,5 millions d'euros auprès d'Elaia Partners, de BNP Paribas Développement, de News Invest, son investisseur historique, et d'un business angels. 

Concrètement, avec une application mobile et Web, la société a développé une solution Saas qui mesure l'engagement des téléspectateurs sur une publicité TV, et également les campagnes en ligne.

Fondateurs : Guillaume Belmas, Sébastien Monteil, Grégory Bittan, Vincent Nguyen-Huu

Date de création :
 2014

Siège :
 Paris (bureaux à Munich, Sydney, Londres)

Effectifs :
 23

Levée de fonds: 450 000 euros (2015)

 

fredhermelin 2

 

Frédéric Hermelin est l'auteur du blog www.frenchyentrepreneur.com, lancé en 2013.

Son compte Twitter: @fredhermelin

Le contacter via LinkedIn: Frédéric Hermelin 

 

Lire aussi: Realytics lève 2,5 millions d’euros pour créer les revenus publicitaires de la TV de demain

contributeur

Régulièrement, FrenchWeb ouvre ses colonnes à des experts pour partager leur expérience, et meilleures pratiques. Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels. Nous ne diffusons pas de tribunes produites à des objectifs de RP, ou de SEO. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
BeyondThePitch: Guillaume Belmas, CEO de Realytics
[Évènement] Big Data & AI Paris 2021: Ne manquez pas LE rendez-vous Tech de la rentrée!
NRJ importe en France les podcasts du géant américain iHeartMedia
Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Sorare signe la plus grosse levée de fonds de la French Tech avec une série B de 680 millions de dollars
Patrick Drahi
Altice (SFR) s’offre l’opérateur français Coriolis pour 415 millions d’euros
google
Censure: pourquoi l’emprise d’Apple et Google sur l’économie mobile menace les droits humains