A la uneBusiness

Zen’Up veut mettre l’assurance de prêt à l’heure digitale

Une loi plus flexible créé souvent un effet d'aubaine auprès des entrepreneurs qui se placent sur ces nouvelles opportunités offertes au consommateur. C'est le cas de la start-up Zen'Up, créée en mars 2016, et qui entend profiter d'un amendement voté au même moment, dit «amendement Bourquin» de la loi Sapin 2, permettant aux particuliers de résilier annuellement leur contrat d'assurance de prêt pour les contrats individuels ou bancaires. A ce titre, Zen'Up, «un courtier en assurance», promet «la souscription d'une assurance de prêt (obligatoire pour tous types de prêts contractés, immobiliers, consommation…ndrl) en moins d'une heure».

«Nous nous attaquons aux 8 milliars de primes annuelles dans l'assurance-prêt», explique Tanguy Thévenet, cofondateur de Zen'Up qui a également créé le site Hyperassur.com, cédé à MetLife puis à BlackFin. Concrètement, le particulier remplit un formulaire santé, également obligatoire, en ligne pour obtenir un tarif d'assurance. 

Pour l'heure, les acteurs traditionnels tels April, Maaf, proposent des devis en ligne, mais ne digitalisent pas encore l'ensemble des démarches. Zen'Up veut aussi prendre de l'avance sur les banques qui, selon elle, n'ont pas encore accéléré sur ce service.

Zen'Up revendique aujourd'hui quelques milliers de clients depuis sa création en mars 2016. En terme d'objectifs, elle s'est fixée d'atteindre les 800 millions d'euros de prêts assurés d'ici la fin de l'année. Elle prévoit aussi d'employer d'avantage de téléconseillers, au nombre de quatre actuellement.  

Fondateurs : Emmanuel Bruneau, Tanguy Thévenet et Christian Dutaret.

Date de création : 2014

Siège: Sèvres

Effectifs : 10

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Zen’Up veut mettre l’assurance de prêt à l’heure digitale
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie A] Unkle lève 10 millions d’euros pour assurer les propriétaires et se porter garant des locataires
Comment Rosaly veut démocratiser l’acompte sur salaire en France
[SEED] Buster.Ai lève 2 millions d’euros auprès de OneRagtime pour lutter contre la désinformation