/ InsidersA la uneActualitéBusinessStartupTech

[INSIDERS] Les 8 infos Tech qu’il ne fallait pas manquer

  • Sparklane, 4 millions d’euros pour s’étendre en Europe.
  • Yahoo! et AOL vont fusionner pour devenir Oath.
  • Cohesity lève plus de 90 millions de dollars.
  • Le robot Flint affûte ses armes pour trouver les bons articles.
  • Buzzman se met aux fourneaux
  • Plus d'un salarié français sur 2 intéressé par le statut de freelance ou d'indépendant.
  • Nexeya choisit Brainsonic pour la refonte de son site corporate.
  • Les nominations : Nathalie Rouvet Lazare, Pascal Petit, Pierre Brunet, Amélie Rochette…

 

[tabs]

[tab title= « Le deal »]

Sparklane, 4 millions d’euros pour s’étendre en Europe 

Frédéric PichardLa start-up Sparklane, spécialisée dans l’aide à la prospection commerciale via l’intelligence artificielle, a bouclé un tour de table de 4 millions d’euros. XAnge et Entrepreneur Venture ont pris part à l’opération. Lancée en 2009, Sparklane développe une plateforme SaaS reposant sur l’intelligence artificielle et le big data pour aider les entreprises à identifier leur marché et accroître leur réactivité commerciale en se concentrant sur les prospects à plus fort potentiel. «Nous collectons et analysons des millions de données liées à l’actualité des entreprises pour identifier les signaux faibles qui indiquent la forte probabilité d’un projet d’achat», précise Frédéric Pichard, fondateur et CEO de Sparklane. A ce jour, la société revendique 350 clients.

Cet investissement doit permettre à Sparklane d’accélérer son développement à l’international. Disposant de bureaux à Paris, Nantes et Londres, la start-up veut poursuivre son expansion européenne, notamment en Allemagne. En parallèle, l’entreprise prévoit de poursuivre ses investissements dans l’intelligence artificielle pour développer de nouvelles solutions. Pour doper sa croissance, Sparklane envisage également de renforcer ses équipes commerciales et de R&D.

[/tab]

[/tabs]

 

Yahoo! et AOL vont fusionner pour devenir Oath

marissa-mayer-yahoo-google-650x400Adieu AOL et Yahoo ! Les deux sociétés vont fusionner dès cet été pour donner naissance à une seule et même entité baptisée Oath. Marissa Mayer quittera la direction de Yahoo! avec une indemnité de 23 millions de dollars après la finalisation du rachat du groupe par Verizon d’ici fin juin. Elle sera remplacée par Thomas McInerney, membre du conseil d’administration de Yahoo! depuis cinq ans. Yahoo! continuera d’exister sous la dénomination Altaba, une société d’investissement qui conservera les actifs financiers non-rachetés par Verizon, soit principalement la participation de Yahoo! dans le géant chinois du commerce en ligne Alibaba.

Après la révélation de deux cyberattaques massives ayant touché plus de 1,5 milliard de comptes d’utilisateurs de Yahoo, Verizon a revu son offre de rachat à la baisse. L’entreprise de télécommunications a ainsi négocié un rabais de 350 milliards de dollars pour s’offrir Yahoo! pour 4,5 milliards de dollars.

Lire aussi : 

 

Cohesity lève plus de 90 millions de dollars

Mohit AronCohesity, une start-up californienne qui aide les entreprises à stocker et gérer toutes les données secondaires qu’elles créent en dehors de leurs applications de production, a levé plus de 90 millions de dollars en série C. L’opération a été menée par GV (ex-Google Ventures) et Sequoia Capital. Le montant exact de la transaction n’a pas été dévoilé. Cependant, TechCrunch précise que celui-ci est compris entre 90 millions et 100 millions de dollars. 

Cohesity, qui a vu le jour en 2013 sous l’impulsion de Mohit Aron, était en quête de nouveaux fonds pour faire face à «une augmentation rapide de la demande des clients pour sa plateforme de stockage secondaire hyperconvergée». La plateforme de Cohesity comprend à la fois les appareils propres de l’entreprise ainsi que les outils logiciels qui peuvent s’intégrer aux principales plateformes de cloud public pour gérer et analyser les données entrantes. 

 

Le robot Flint affûte ses armes pour trouver les bons articles

flint-robotFlint, le robot spécialisé sur les articles des sites de presse, nous a envoyé quelques nouvelles. Développé par la société Trendsboard de Benoît Raphaël, le robot s'est récemment mis au «j'aime» ou «j'aime pas» afin d'affiner la précision de son algorithme de matching entre les goûts d'un lecteur et la pertinence du contenu. L'histoire d'une intelligence artificielle qui grandit…

 

Buzzman se met aux fourneaux

BuzzmanL'agence de publicité Buzzman annonce l'ouverture d'un restaurant, «un incubateur de talents culinaires» qui accueillera ses premiers marmitons en octobre prochain. « Avec l’ouverture de ce concept, nous souhaitons donner à ces jeunes l’opportunité d’exprimer leur cuisine en la pré-testant avant de faire le grand saut», explique Georges Mohammed-Chérif, Président de Buzzman. Lieu de vie, rencontres, testing de 6 jeunes chefs…

Plus d'un salarié français sur 2 intéressé par le statut de freelance ou d'indépendant

carlos-fontelas-de-carvalhoEn France, 53% des salarié seraient prêt à sauter le pas pour travailler en freelance, ou alors en indépendant, selon les résultats d'une récente étude réalisée par ADP, spécialiste en solutions de gestion du capital humain. Pour 29,6% des répondants, c'est un moyen de maintenir un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle, et pour 24,1% d'entre eux, cela leur permet d'être flexibles dans leurs horaires de travail. 

Bien que les trois quarts des Français qui sont à leur compte soient satisfaits de leur travail, les auteurs du rapport voient dans cet attrait pour le travail indépendant le signe que les entreprises peinent à retenir les talents avec des opportunités professionnelles intéressantes. «Si la gig economy comporte de nombreux avantages pour les employeurs et pour les actifs (…), elle peut également représenter un véritable défi. Les employeurs pourraient perdre des salariés dont l'expertise leur serait précieuse, tandis que les salariés eux-mêmes pourraient perdre le contrôle sur la situation qu'ils avaient espérée, notamment par peur de refuser un travail, qui ne leur serait alors plus jamais proposé.», commente Carlos Fontelas de Carvalho, Président d'ADP France.  

 

nexeyaNexeya choisit Brainsonic pour la refonte de son site corporate

Nexeya, fournisseur dans l'aéronautique, confie la refonte de son site corporate à Brainsonic. Pendant 4 mois, l'agence parisienne a repensé entièrement le site pour lui offrir plus de clarté.

 

Les nominations : Nathalie Rouvet Lazare, Pascal Petit, Pierre Brunet, Amélie Rochette…

 

middlenextNathalie Rouvet Lazare nommée au conseil d'administration de Middlenext

Middlenext annonce l'arrivée de Nathalie Rouvet Lazare à son conseil d'administration. Elle est PDG de Coheris depuis 2013.

 

pascal-petitPascal Petit rejoint Héraclès Investissement comme directeur général délégué et membre du Directoire

Pascal Petit est nommé directeur général délégué et membre du Directoire d'Héraclès Investissement. Il occupait précédemment le poste de directeur financier d'Icade Promotion.

 

pierre-brunetPierre Brunet devient directeur général France, vice-président Sales pour la France, le Benelux et la Suisse Software AG France

Software AG France annonce la promotion de Pierre Brunet au poste de directeur général France, vice-président Sales pour la France, le Benelux et la Suisse. Il était précédemment Country Manager. 

 

dentsu-consultingAmélie Rochette intègre l'équipe de Dentsu Consulting 

Amélie Rochette devient consultante chez Dentsu Consulting. Elle occupait auparavant des postes de contrôle de gestion et dans l'édition littéraire.

[tabs]

[tab title= »L’emploi à la Une »]

ePressPack recherche son Chef de Projet Développeur WordPress (H/F)

EPRESSPACK, le leader des salles de presse interactives et des Newsrooms (plus de 250 marques globales, 30% du CAC 40, croissance à 3 chiffres depuis sa création, clients dans 6 pays) recherche 1 lead dev en France.

Votre mission : à l’aide de plugins développés spécifiquement pour nos métiers, et de thèmes, construire des applications web basées sur WordPress, au sein d’une équipe de designers et de devs répondant aux besoins de clients grands comptes en France et à l’étranger (spécialisation sur Angleterre possible à moyen terme).

Ceci inclut les activités suivantes :

  • Valider la faisabilité technique de maquettes avant qu’elles soient transmises aux clients
  • En suivant les maquettes approuvées, déployer des sites web Responsifs, SEO friendly, intégrant des outils de partages FB, Twitter, Linkedin, et les des codes spécifiques liés aux backoffice ePressPack,
  • Participer à la veille technologique et enrichir le portefeuille de possibilités mise à la disposition des designers
  • Développer certains codes php spécifiques

 

Postulez ici.

[/tab]

[/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This