/ InsidersActualitéEurope

[INSIDERS] Pourquoi la cofondatrice de 1001pharmacies quitte le navire…

[tabs]

[tab title= « Goodbye »]

Sabine Safi et Cédric O'neill: deux visions trop différentes

sabine-safiC'est dans un billet publié sur Medium que Sabine Safi, cofondatrice de 1001pharmacies, a annoncé la nouvelle : après cinq années passées à la tête de la marketplace spécialisée dans la pharmacie et la parapharmacie, elle quitte ses fonctions en tant que CEO.

Dans le billet qu'elle publie, Sabine Safi se veut rassurante: 1001pharma, qui est considérée comme l'une des start-up françaises à plus forte croissance aujourd'hui, se porte bien. Les raisons de son départ tiennent donc plutôt à un manque d'alignement entre sa vision et celle de son associé, Cédric O'neill, tant pour l'avenir de l'entreprise que dans leur conception du management. Si elle n'exclut pas de retenter l'aventure entrepreneuriale, Sabine Safi laisse sous-entendre qu'elle va, à court terme, se consacrer à l'analyse de nouvelles pratiques de management au sein d'organisations inspirantes.

REVOIR : Le Débrief de la semaine avec Cédric O'neill, cofondateur, en février 2016 

[/tab]

[/tabs]

 

Sigfox et Engie visent Singapour

SingapourL'opérateur toulousain et l'industriel français ont annoncé la signature d'un partenariat en vue d'étendre le réseau bas débit dans la péninsule. UnaBIz, l’opérateur exclusif du réseau SIGFOX (SNO) dans le pays, se chargera des opérations de déploiement du réseau et de la croissance de l’écosystème Sigfox dans le pays. Singapour devrait être couvert à l’échelle nationale en 2017.« Nous avons fait le choix d’investir dans le développement de l’IoT à Singapour car la technologie numérique est un atout majeur qui aidera les entreprises locales à améliorer leur consommation énergétique, la gestion des infrastructures (Facility Management) et les solutions clients», explique Isabelle Kocher, Directrice générale d’ENGIE. En 2015, Engie est devenu actionnaire minoritaire de Sigfox.

SeMeubler.com s’empare de Meublicity pour écarter la concurrence

zero-gravity interior. 3d creative conceptSeMeubler.com, start-up spécialisée dans la localisation de meubles et d’électroménager, vient de conclure l’acquisition de Meublicity, un de ses principaux rivaux dans ce secteur. Présent sur le marché depuis 2013, Meublicity propose de louer du mobilier et de l’électroménager à la carte, selon vos besoins en équipement et la durée de location. Avec cette opération, l’entreprise française s’apprête à augmenter ses volumes tout en réalisant des économies d’échelle.

Lancé en 2014 par Guillaume Legros et François Leportier, le site SeMeubler.com permet aux particuliers et aux professionnels de louer du mobilier traditionnel (bureaux, lits, tables…) sur 1 à 36 mois. Pour l’année 2015, la start-up française revendique un bilan de 5 000 produits loués. Après une levée de fonds de 170 000 euros l’an dernier, cette nouvelle opération doit permettre à la société d’accélérer sa croissance pour augmenter sa part de marché dans le secteur de la location de meubles. Avec l’acquisition de Meublicity, SeMeubler.com affirme disposer désormais de 1 000 produits disponibles à la location via les deux plateformes.

 

La citation du jour : Le Brexit fait trembler les Fintech

Alors que 2016 s’annonçait déjà comme une année difficile pour les acteurs du secteur des nouvelles technologies cherchant à lever des fonds, le Brexit va entraîner une frilosité de la part des investisseurs, plus particulièrement à l’égard des start-up en raison des risques associés. Dans le climat actuel, les investisseurs vont se tourner vers les entreprises high-tech aux bases solides – celles disposant de lignes de revenus à la croissance homogène et de réelles perspectives de profitabilité –, au détriment de celles dont le modèle économique n’a pas encore fait ses preuves ou qui se focalisent sur la croissance à tous prix» déclare dans un communiqué Ismail Ahmed, cofondateur et CEO de WorldRemit, Fintech spécialisée dans les transferts d'argent. 

Sur le sujet : 

5 conséquences du Brexit qui pourraient impacter la Tech européenne

Brexit : les premières conséquences attendues dans le monde de la Tech

Brexit : les entrepreneurs français du digital et les VC face à la sortie de l’UE

Brexit : quels impacts pour les FinTech en Europe ?

 

La phrase du jour : «Nous devons tout uberiser»

Gary JohnsonElle est signée Gary Johnson, le candidat du parti libertarien, – qui prône davantage de libertés individuelles et moins de main-mise de l'Etat, à la présidentielle américaine. A l’occasion d’une interview donnée à TechCrunch, via CALinnovates, le représentant de la troisième force politique aux États-Unis a tenu un discours virulent en faveur de l’innovation. «L’économie de partage est le modèle de l’avenir et devrait être encouragée, plutôt que réglementée à son encontre», affirme-t-il, tout en faisant référence à ses déboires pour louer sa propriété sur Airbnb. Et d’ajouter : «Si je suis président, nous en finirons avec la restriction.»

 

Le chiffre du jour : seuls 31% des e-commerçants proposent un service de suivi de livraison sur leur site

Delivery Order message on smart phone screen. Detail of workplace.Un e-commerçant a en moyenne recours à 2,4 prestataires pour assurer le transport de ses marchandises, selon une étude ITinSell publiée le 30 juin dernier en introduction du livre blanc Comprendre et manager sa e-logistique. Le principal critère de sélection d'un transporteur est sans surprise le coût de livraison que ce dernier propose. Enfin, on apprend que moins du tiers (31%) des e-commerçants proposent à leurs clients un service de suivi de leur colis sur leur site, par manque de temps (à 70%) et parce que c'est complexe à mettre en place (à 64%). Plus inquiétant, un e-commerçant sur deux ne sait pas combien de colis sont en cours de retours vers ses entrepôts. 

**Méthodologie: étude réalisée par IFOP pour ITinSell en avril 2016, auprès de e-commerçants et de directeurs logistiques représentatifs du panorama des entreprises françaises. 
Crédit photo: Fotolia

 

L'image du jour : Uber suspend son service en hommage aux victimes des armes à feu aux États-Unis

En réponse aux événements tragiques qu'ont connu les États-Unis la semaine dernière, Uber a décidé de suspendre son service pendant une minute, vendredi dernier à minuit, selon une information relayée par Recode. En se connectant à l'application, les utilisateurs d'Uber pouvaient lire un message les incitant à réfléchir à la violence par les armes à feu à la place de la carte interactive habituelle. 

uber-recode-2016

 

Nomination : François-Xavier Couval devient Business Strategist d’Ulule

François-Xavier CouvalUlule, plateforme de crowdfunding basée à Paris, vient de nommer François-Xavier Couval au poste de Business Strategist. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il devra faire le lien entre la start-up, les agences et les marques. Il sera également chargé d’assurer «la promotion du crowdfunding comme nouveau territoire d’engagement et de communication». Auparavant, François-Xavier Couval a travaillé au sein de Caradisiac et Webedia en tant que directeur général.

 

[tabs][tab title= »L’événement »]

7e édition des Cannes Corporate Media & TV Awards
Le 13 octobre 2016 | Tout film ayant été produit, diffusé ou mis en ligne au plus tôt le 1er janvier 2014 peut être soumis jusqu’au 15 juillet 2016.

Les Cannes Corporate Media & TV Awards récompensent chaque année les meilleurs films Corporate, documentaires et films destinés à un usage en ligne dans la ville de Cannes, l’un des centres les plus importants de l’industrie internationale du film. Il s’agit du seul festival du film Corporate ayant lieu à Cannes, la ville légendaire des longs métrages et des films publicitaires.


Pour en savoir plus.​ [/tab][/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This