/ InsidersActualitéBusinessStartupTech

[INSIDERS] Une interview en 4G sous la Manche…

[tabs]

[tab title= « L’idée »]

Empty subway tunnelLes habitués de l'Eurostar le savent, il est possible de se connecter à Internet de part et d'autre de la Manche… sauf lorsque l'on rentre dans le tunnel. Un trou noir sur lequel Orange a décidé de communiquer avec l'opération #InTheTunnelWith. L'opérateur annonce ainsi avoir réalisé la première interview en direct, et en simultané, depuis un taxi, à 100 mètres sous terre, dans le Shuttle Eurotunnel.

Diffusée sur le Facebook Live du chanteur Jean-Baptiste Maunier, l'interview a été retransmise via la 4G de l'opérateur. «Les clients qui empruntent l’Eurostar ou le Shuttle pourront surfer sur leur smartphone ou leur tablette en très haut débit avec le réseau 4G d’Orange entre Paris et Londres», annonce le groupe. Côté anglais, la transmission est assurée par les opérateurs britanniques, avec les coûts de roaming en vigueur…

[/tab]

[/tabs]

 

Uber poursuivi au Royaume-Uni pour travail dissimulé

uberC'est une première au Royaume-Uni: deux chauffeurs attaquent Uber en justice, et réclament que le contrat qui les lie à l'entreprise de transport soit requalifié en contrat de travail, selon une information du Financial Times. Les plaignant souhaitent ainsi accéder à des droits qu'ils considèrent comme basiques en tant que travailleurs. L'un des deux chauffeurs toucherait en effet une rémunération inférieure au minimum légal: une fois les frais prélevés par Uber et ses frais de fonctionnement déduits de ce qu'il facture à ses clients, il ne toucherait plus que 5,17 livres par heure travaillée. C'est plus de trois fois moins que la rémunération horaire de 18 livres promise par la société de transport dans ses campagnes de communication. 

Avec plus de 30 000 chauffeurs utilisant l'application Uber au Royaume-Uni, l'affaire est suivie de près. Une décision de justice en faveur des chauffeurs pourrait en effet créer un précédent. La firme californienne reste malgré tout confiante quant au nombre de chauffeurs qui pourraient entamer des procédures similaires: «La principale raison pour laquelle les gens choisissent de s'associer à Uber, c'est pour devenir leur propre patron, pour choisir leurs propres horaires, et travailler de manière totalement flexible» déclare Jo Bertram, Regional General Manager chez Uber UK.

En France, c'est l'URSSAF qui est récemment monté au front pour faire requalifier le statut des chauffeurs, s'engageant ainsi dans une longue bataille juridique.

LIRE aussi: L’URSSAF attaque Uber pour travail dissimulé et veut requalifier les chauffeurs VTC en salariésLe «virus» Uber passé au crible par Fabernovel

 

Les points clés de la loi Numérique adoptée à l’Assemblée nationale

axelle-lemaireCe mercredi, les députés ont définitivement adopté le projet de loi numérique. Porté par Axelle Lemaire, la secrétaire d’Etat chargée du Numérique, le texte prévoit notamment de donner un accès à tous aux données publiques (open data) et d’offrir un pouvoir accru à la CNIL. Sur le sujet de l'utilisation des données privées, les députés ont décidé d’augmenter le plafond de l’amende à 20 millions d’euros par an, ou à 4% du chiffre d’affaires annuel mondial pour une entreprise.

Par ailleurs, le projet de loi impose également aux entreprises chargées d’une délégation de service public de transmettre l’ensemble des données collectées et les bases de données créées à l’autorité publique, qui a confié ce marché. Parmi les autres points forts votés, le droit à la portabilité des données personnelles, le «droit à l’oubli» pour les mineurs, la «mort numérique» ou encore la pénalisation du «revenge porn» figurent dans la version définitive du texte adopté à l’Assemblée nationale. Toutefois, cette version du projet de loi, issue de la Commission mixte paritaire, devra encore se soumettre au vote des sénateurs le 27 septembre prochain avant d’être promulguée.

 

La vidéo du jour : Les Bitmoji arrivent sur Snapchat

Les Bitmoji, ces emoji personnalisés ressemblant à des personnages de bande dessinée développés par la société Bitstrips, sont arrivés sur Snapchat. Les utilisateurs du réseau social pourront désormais envoyer des stickers à leur effigie à leurs amis, ou bien intégrer leur avatar dans les Snaps qu'ils envoient. Ils pourront même créer des Friendmojis, des emojis combinant leur propre avatar avec celui d'un de leur ami, pour personnaliser encore plus les échanges. L'intégration de cette fonctionnalité à Snapchat fait suite à la récente annonce du rachat de Bitstrips par le réseau social. 

 

Le chiffre du jour : 3,8% de part de marché dans l'e-commerce mondial pour la France

E-commerceLa France se classe 6e pour son potentiel de ventes en ligne, si l'on en croit l'indice statistique T-Index 2016, publié ce mercredi 20 juillet. Calculé par Translated, une agence de traduction professionnelle, cet indice permet d'estimer la part de chaque pays dans le e-commerce mondial. Avec ses 55,4 millions d'internautes actifs, qui représentent 3,8% de part de marché à l'échelle mondial, la France conserve le même rang qu'en 2015. Elle se classe derrière le Royaume-Uni (4,9% de parts de marché), l'Allemagne (5,2%) le Japon (7%), la Chine (8%) et les Etats-Unis (29,9%). Autre enseignement de l'indice, les internautes français dépensent en moyenne 26 517 dollars en ligne, contre 41 217 dollars pour les américains et 4 551 dollars pour les chinois. 

 

L'image du jour : L'accès à la data, véritable enjeu pour les créatifs

Près du tiers des créatifs déclarent avoir des difficultés à obtenir des données de la part des agences avec lesquelles ils travaillent, selon la dernière étude de Turn, plateforme d'aide à la décision destinée aux professionnels du marketing. Ils sont pourtant 88% à estimer que ces dernières permettent de créer des publicités plus personnalisées, et donc a priori plus impactantes. 

turn-2016-info-creatifs

**Etude réalisée au Royaume-Uni en mai 2016. Un panels de 206 créatifs décideurs ont été interrogés par Morar Consulting, pour Turn. 

 

Nomination: Elie Choukroun devient Président de RICOH France

elie-choukrounLe Comité Exécutif de RICOH Europe vient de nommer Elie Choukroun, Directeur Général des Opérations de Service depuis 2012, en tant que Président de RICOH France. Elie Choukroun a intégré SMO Bureautique (devenue RICOH France en 1993) en 1990 à un poste de commercial. Il évoluera à diverses fonctions au sein du groupe, avant d'intégrer le Comité de direction de RICOH France en 1998, en tant que Directeur Développement et Administration des Ventes, puis son Comité Exécutif en 2006, lorsqu'il est promu Directeur de la Business Unit Ile de France. 

«Je suis très fier de la confiance témoignée par les dirigeants de Ricoh qui, à travers cette nomination, reconnaissent le travail et les mérites de toutes les équipes que j’ai eu la satisfaction de piloter ces dernières années.» explique-t-il dans un communiqué. 

 

[tabs][tab title= »L’événement »]

eZ Conference 2016 : Beyond the Web
Conférence internationale sur les enjeux du digital | Les 5 et 6 octobre​

Après Brooklyn en 2015, c'est à Paris que la prochaine conférence d'eZ Systems aura lieu les 5 et 6 octobre.

Quelles sont les exigences nécessaires pour réussir dans un paysage digital complexe ? Comment structurer l'information pour votre activité ? Comment tirez-vous avantage des derniers outils et technologies du marché pour gérer vos contenus de manière plus efficace ? Comment se traduisent ces enjeux pour une transformation digitale réussie ?


Pour en savoir plus.​ [/tab][/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This