/ InsidersActualité

[INSIDERS] Assistant vocal: Alibaba s’allie à Daimler, Audi et Volvo

#AssistantVocal: Alibaba s’allie à Daimler, Audi et Volvo

Le géant du e-commerce chinois Alibaba a annoncé un accord avec les constructeurs européens Daimler, Audi et Volvo.

Crédit: Syda Productions/ Shutterstock

Ces constructeurs vont utiliser Tmall Genie, l’assistant vocal d’Alibaba dans leurs véhicules en Chine. Cela devrait se faire « dans un futur proche ». Les conducteurs pourront donc parler à leur voiture par l’intermédiaire de Tmall Genie pour vérifier le niveau de carburant, le kilométrage, l’état du moteur ou encore contrôler leurs fenêtres et la climatisation.

L’assistant vocal d’Alibaba a été lancé l’année dernière lors de la sortie de son enceinte connectée. L’entreprise a déclaré en avoir vendu plus de deux millions jusqu’à présent.

#Entrepreneur: nouveau projet pour Damien Morin, fondateur et ex-CEO de Save

Dans un post Medium, Damien Morin revient sur l’année écoulée depuis la reprise de Save par Remade. La start-up de réparation de smartphones avait été placée en redressement judiciaire en juillet 2016, après des mois de croissance fulgurante mais mal maîtrisée. L’entrepreneur en profite aussi pour présenter son nouveau projet, autour de la location de smartphones d’occasion. C’est à lire ici.

#VTC: 14 millions de personnes touchées par la cyberattaque ayant visé Careem, rival d’Uber au Moyen-Orient

Uber et Careem ont beau être des concurrents au Moyen-Orient, les deux plateformes de VTC partagent un point commun : leur sécurité est défaillante. Alors qu’Uber avait annoncé l’an passé le vol des données de 50 millions de clients et de 7 millions de chauffeurs, c’est au tour de Careem de connaître pareille mésaventure.

Crédits : Careem.

L’entreprise a annoncé avoir été victime d’une cyberattaque qui a permis aux pirates de consulter notamment les noms, les adresses mail et les numéros de téléphones des utilisateurs qui se sont inscrits sur la plateforme avant le 14 janvier. Au total, 14 millions de clients et 558 000 chauffeurs sont concernées. L’entreprise, fondée à Dubaï en 2012, a indiqué s’être entourée d’experts pour améliorer la sécurité de son système informatique et ainsi éviter d’autres attaques en ligne à l’avenir.

#Safety: les chauffeurs Uber n’auront bientôt plus accès aux adresses précises de leurs clients dans leur historique

Selon des informations obtenues par Gizmodo, Uber lance un programme pilote afin de prochainement cacher à ses chauffeurs les lieux de prise en charge et de dépôt des passagers.

Crédit: Uber

Les conducteurs n’auront ainsi plus accès à l’historique précis des trajets effectués, donc aux adresses de leurs clients. À la place, ils pourront accéder à de vastes indications de zones. Aujourd’hui, un chauffeur peut avoir accès à l’ensemble de son historique de façon illimitée dans le temps. Uber évoque une volonté de garantir plus de sécurité à ses passagers. Mais c’est aussi une nécessité pour être conforme au Règlement européen sur la protection des données (RGPD) qui entre en vigueur le 25 mai.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This