ActualitéBusinessFoodTechInvestissementsLes levées de fonds

Instacart lève 265 millions de dollars pour atteindre une valorisation de 39 milliards

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

La plateforme Instacart, qui permet de commander ses courses et de se faire livrer, a annoncé mardi avoir effectué une nouvelle levée de fonds la valorisant 39 milliards de dollars, soit plus du double d’il y a seulement cinq mois. La start-up californienne, qui profite de l’explosion des commandes en ligne depuis le début de la pandémie, a détaillé dans un communiqué avoir levé 265 millions de dollars supplémentaires auprès de divers investisseurs dont Andreessen Horowitz, Sequoia Capital, D1 Capital, Fidelity et T. Rowe PriceLa société basée à San Francisco avait déjà levé 200 millions de dollars en octobre, à un niveau la valorisant alors à 17,7 milliards.

La réussite de la dernière opération de financement en date « reflète la force de l’activité d’Instacart, la croissance que nos équipes ont alimentée et l’incroyable opportunité qui nous attend », a affirmé le directeur financier Nick Giovanni. « L’année passée a fait émerger une nouvelle normalité, modifiant la façon dont les gens font leurs courses du quotidien », a-t-il souligné. « L’épicerie représente la plus importante catégorie de ventes au détail au monde avec des dépenses annuelles de 1 300 milliards de dollars rien qu’en Amérique du Nord, et elle n’en est encore qu’aux premières étapes de sa transformation numérique », a-t-il ajouté.

Augmenter le nombre d’employés de bureau

Le groupe prévoit d’utiliser l’argent levé pour augmenter le nombre de ses employés de bureau de 50% cette année et pour investir plus dans certains services comme Instacart Marketplace, la plateforme qui met en relation les clients et les magasins, ou son service permettant aux distributeurs de biens de consommation courante d’envoyer de la publicité à ses utilisateurs. Instacart travaille actuellement avec 600 distributeurs représentant 45 000 magasins aux Etats-Unis et au Canada. Pour Neil Saunders du cabinet de recherche GlobalData, la start-up est parvenue à bien se positionner depuis le début de la pandémie.

« La montée en puissance des ventes en ligne a contraint de nombreux distributeurs traditionnels à étendre leur présence en ligne et à trouver de nouvelles façons de proposer des produits aux clients qui achètent à distance », a-t-il expliqué. « Pour beaucoup d’entre eux, Instacart a été le partenaire idéal car la plateforme fournit une solution qui peut être mise en oeuvre rapidement et sans dépenses d’investissement considérables », a-t-il ajouté.

Instacart : les données clés

Fondateurs : Max Mullen, Apoorva Mehtan et Brandon Leonardo
Création : 2012
Siège social : San Francisco
Secteur : FoodTech
Activité : plateforme de livraison collaborative de produits d’épicerie


Financement : 265 millions de dollars auprès de divers investisseurs dont Andreessen Horowitz, Sequoia Capital, D1 Capital, Fidelity et T. Rowe Price.

AFP

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Instacart lève 265 millions de dollars pour atteindre une valorisation de 39 milliards
Zoom lance un fonds de 100 millions de dollars pour les développeurs d’applications
Cryptomonnaies: alors que le marché s’envole, le Royaume-Uni travaille sur sa propre monnaie numérique
Starling Bank
La FinTech britannique Starling Bank lève 50 millions de livres auprès de Goldman Sachs
[Webinar] Comment ManoMano utilise l’analyse de produit pour croître et pour fidéliser ses clients
Jeux vidéo: avec « Hadès », le studio indépendant Supergiant séduit joueurs et développeurs
Comment La Quadrature du net est devenue le fer de lance de la liberté à l’ère du numérique