ActualitéBusinessMediaTech

Instagram ne vous permettra plus d’espionner l’activité de vos amis

Alors qu’Instagram vient de lancer Threads, une messagerie de partage de photos pour concurrencer Snapchat, le réseau social annonce la fin de l’onglet «Abonnement». Grâce à cette fonctionnalité, les utilisateurs d’Instagram pouvaient voir les récentes activités des comptes suivis, créant parfois des situations gênantes, certains ignorant que leurs faits et gestes sur le réseau social pouvaient être suivis de cette façon. Ce ne sera  désormais plus le cas à partir de cette semaine.

Cette fonction apparue en 2011 serait selon les propos du chef de produits d’Instagram, Vishal Shah, rapportés par BuzzFeed, peu utilisée et probablement inconnue de bon nombre d’utilisateurs de l’application. Vishal Shah évoque un motif pratique quant à la suppression de l’onglet, espérant qu’elle entraînera une utilisation plus simple d’Instagram par un design plus épuré. 

Le réseau social mise sans doute également sur une utilisation plus saine de sa plateforme, empêchant désormais la possibilité de «stalker» ou surveiller les activités d’autres utilisateurs. En effet, cette fonction était pour certains un moyen très simple de suivre les activités d’une personne, ses publications mais aussi ses commentaires ou les photos qu’elle mentionnait. 

Cependant, Instagram bénéficie toujours d’une rubrique «Explorer», beaucoup plus populaire, offrant la possibilité de découvrir de nouveaux contenus en relation avec les goûts de l’utilisateur. L’entreprise a d’ailleurs annoncé y insérer de nouveaux espaces publicitaires en juin dernier, offrant aux annonceurs de nouvelles opportunités pour cibler son milliard d’utilisateurs actifs mensuels.

Bouton retour en haut de la page
Instagram
Instagram ne vous permettra plus d’espionner l’activité de vos amis
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
[Série D] Exotec lève 335 millions de dollars pour devenir la première licorne industrielle française
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies