A la uneActualitéBusinessEuropeInvestissements

InterCloud lève 10 millions d’euros pour vendre sa solution en Europe

InterCloud, opérateur d’accès au cloud, annonce avoir finalisé une deuxième levée de fonds de 10 millions d'euros auprès de ses investisseurs historiques CapHorn Invest, Ventech et de nouveaux investisseurs Hi Inov, SNCF Digital Ventures et Bpifrance. Co-fondée en novembre 2010 par Jérôme Dilouya, Antoine Valat et Benjamin Ryzman, la société propose aux entreprises un accès sécurisé vers les plateformes d’externalisation de leurs applications.

En 2013, la société effectuait un second tour de table de 500 000 euros (le premier de 500k également avait été bouclé en 2011), auprès de business angels. En 2014, elle levait 4 millions d'euros auprès de fonds institutionnels. Cette opération est donc la quatrième levée de fonds. 

Sur l'année 2017 seule, les dépenses consacrées au cloud public, englobant toutes les infrastructures et services, atteidront plus de 122 milliards de dollars, d'après le cabinet IDC. Sur ce marché, l'offre InterCloud est d'accompagner les grands groupes dans leur migration vers le cloud. Pour répondre à leur demande d'intégration, il a noué des partenariats avec les principaux acteurs tels Microsoft, Amazon Web Services (AWS), VMware, IBM Softlayer, OVH.

Cette levée de fonds doit amener l'acteur français sur de nouveaux marchés à l'international, principalement en Europe. «Cette levée de fonds va nous permettre d’étendre notre marché en Angleterre, en Belgique et en Suisse, tout en continuant à innover», estime Jérôme Dilouya, CEO d'InterCloud.

Fondateurs : Jérôme Dilouya, Antoine Valat et Benjamin Ryzman

Date de création : 2011

Siège : Paris

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
InterCloud lève 10 millions d’euros pour vendre sa solution en Europe
[Webinar] Summer Camp New Retail: Préparez votre rentrée
Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Share via
Copy link