ActualitéRetail & eCommerce

Internet à la rescousse du prêt-à porter féminin ?

Le marché du prêt-à-porter féminin semble en berne. En effet, selon les derniers chiffres publiés par la fédération du secteur, les ventes ont enregistré un recul de 2,8% en 2012 alors qu’elles avaient déjà diminué de 2% en 2011.

prêt-a-porter-feminin

Malgré ce marché morose, la fédération considère les exportations mais aussi les ventes en ligne comme de véritables relais de croissance pour les entreprises du secteur. En effet, sur l’année 2012, les ventes sur internet ont représenté 10,8% des dépenses d’habillement des Français, soit une hausse de 18% sur un an. C’est, par ailleurs, la première fois que les ventes online ont passé le seuil des 10%.

Le rapport souligne également un certain dynamisme. En effet, les dépenses réalisées dans le cadre d’achats en ligne de prêt-à-porter féminin ont augmenté de 15% sur le premier semestre. Les pure-players du secteur, comme Vente Privée, l’allemand Zalando ou encore l’italien Yoox, représentent désormais 2,4% du marché en valeur.

Le bilan 2012 de la Fevad confirme cette tendance. En effet, au sein du panel iCE 40, les ventes Habillement/Mode ont poursuivi leur croissance au rythme de 4% au 4ème trimestre 2012. Au total sur l’année, les ventes ont progressé de 8% sur un marché global en repli de 2,1%, selon les chiffres de l’Institut Français de la Mode (IFM).

La fédération du secteur note toutefois que les plus fortes progressions des ventes en ligne ne reviennent pas aux pure-players, mais aux sites web des enseignes traditionnelles qui investissent de plus en plus dans le numérique.

Concernant les ventes de prêt-à-porter sur mobile, difficile de trouver des chiffres précis relatifs à l’univers de la mode. La Fevad précise toutefois que le panier moyen sur internet mobile, tout achat confondu, est 25% inférieur à celui réalisé sur les sites internet des marques. Quelques acteurs semblent toutefois tirer leur épingle du jeu. C’est le cas notamment de Vente Privée qui a réalisé, en 2012, 26% de son CA depuis le mobile.


Retrouvez tout notre dossier sur « La mode à l’heure du digital » :

Bouton retour en haut de la page
Internet à la rescousse du prêt-à porter féminin ?
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs