ActualitéHealthcareInvestissements

Introduction en bourse de Medtech : « nous voulons accélérer très fortement notre croissance » (Bertin Nahum)

La startup montpelliéraine Medtech a déposé une demande auprès de l’Autorité des marchés financiers afin de s’introduire en bourse sur le NYSE Euronext Paris pour lever une vingtaine de millions d’euros.

« Nous avons choisit de nous introduire en France, et non aux Etats-Unis, car nous sommes fiers d’être une entreprise française mais aussi parce que le Nasdaq est réservé à des organisations présentes de manière beaucoup plus significative en Amérique du Nord, ce qui n’est pas notre cas » précise Bertin Nahum, fondateur et directeur de Medtech contacté par Frenchweb.

Spécialisée dans le développement de dispositifs robotiques d’assistance aux gestes médico-chirurgicaux, elle souhaite profiter de cette nouvelle étape « pour accélérer très fortement sa croissance, notamment dans le domaine commercial aux Etats-Unis, dans le cadre de l’extension de l’utilisation de son robot, Rosa, à la chirurgie de la colonne vertébrale alors qu’elle est déjà utilisée dans la chirurgie du cerveau » ajoute M. Nahum.

medtech-bertin-nahum

« Homologué en Europe depuis 2009 et aux Etats-Unis depuis 2011, [celui-ci] reçoit un accueil très prometteur de la part des chirurgiens qui se traduit déjà par un parc installé de 19 unités et plus de 1 100 opérations réalisées » rappelle la société sur son site internet. Estimant le marché à 2,5 milliards d’euros, « nous avons essentiellement deux concurrents à l’échelle internationale, même s’ils ne nous affrontent pas directement sur chacun des secteurs où nous nous positionnons, à savoir la chirurgie du crâne et de la colonne vertébrale » explique le président à Frenchweb.

Avec un chiffre d’affaires de 1,8 million d’euros en 2012, Medtech avait déjà bouclé un tour de table de 4,5 millions d’euros auprès de Newfund, Midi Capital et Soridec en janvier dernier. En septembre 2012, Bertin Nahum a été considéré comme le quatrième entrepreneur le plus révolutionnaire au monde par le magazine scientifique Discovery Series, derrière Steve Jobs et Mark Zuckerberg.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Un commentaire

  1. Pourquoi indiquer dans votre article que Bertin Nahum a été classé 4ème par un magazine scientifique sans vérifier l’information ? En fait il s’agit d’un journal pour les 9-12 ans. Il vous suffirait de le lire pour vous rendre compte que ce magazine pédagogique propose des classements dont l’objectif est de faire faire aux enfants des recherches sur le net pour faire eux mêmes leur propre classement. En fait le magazine commence en expliquant qu’il s’agit là d’un classement discutable et propose aux enfants de faire eux même leur propre classement suite à une recherche sur le net. Comment d’ailleurs un vrai classement pourrait placer Bertin Nahum et ses 19 robots mistubishi distribués dans le monde devant Intuitive Surgical et ses 2800 robots da Vinci vendus inventé et développé par eux même et non pas revendu comme MedTech) ? Il est halucinant de voir que seuls les journalistes du monde ont fait un vrai travail de journalisme et que tous les autres ne font que répéter cette information de classement venant du site web de MedTech sans vérifier de quoi il s’agissait réellement.

Copy link