ActualitéAsieRetail & eCommerce

JD, le rival d’Alibaba, vise une valorisation de 24 milliards de dollars avec son IPO à Wall Street

Le géant chinois espère lever plus de 1,5 milliard de dollars

jdJD.com, le second plus grand e-commerçant chinois après Alibaba, a déposé à la SEC (le régulateur américain des marchés, ndlr) son dossier d’introduction en bourse qui devrait survenir sur le Nasdaq, dévoilant ainsi le prix auquel il souhaite émettre ses actions (American depositary shares, ndlr). Avec plus de 93 millions d’unités entre 16 et 18 dollars, la société espère atteindre une valorisation à 24,6 milliards de dollars et lever 1,69 milliard de dollars, dans la fourchette haute du prix d’introduction, soit plus que les 15 milliards envisagés dans le premier document déposé en mars. Merrill Lynch, Pierce, Fenner & Smith et UBS Securities devraient l’accompagner dans cette opération.

Parmi les actionnaires qui surveillent de près l’IPO, Tencent, le conglomérat chinois spécialisé dans les services Internet, avait pris une participation de 15% en mars dernier au moment où les deux groupes annonçaient un partenariat stratégique comprenant la fusion de leurs activités d’e-commerce. Cette initiative visait à faire face à la concurrence accrue dans le secteur – en particulier celle d’Alibaba – et créer ainsi des synergies, notamment en développant le social e-commerce sur la base de WeChat, l’application de messagerie instantanée détenue par Tencent qui revendique plus 350 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

Avec plus 47,4 millions de comptes actifs de consommateurs en 2013, JD.com a généré un volume de vente (gross merchandise value, ndlr) de 125,5 milliards de dollars sur plus de 323 millions de commandes selon le document déposé à la SEC. Au total, son chiffre d’affaires s’est établi à 11 milliards de dollars pour une perte de nette de 8 millions de dollars.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
JD, le rival d’Alibaba, vise une valorisation de 24 milliards de dollars avec son IPO à Wall Street
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie D] 1 milliard de dollars de plus pour Checkout, la 3ème FinTech la mieux valorisée au monde
OVHcloud: trois mois après son IPO, quel bilan pour le géant français ?