ActualitéAsieAsieBusinessTech

Jeux mobiles: le Coréen Netmarble engrange 2,3 milliards de dollars lors de son IPO

  • L’introduction en Bourse de Netmarble, le premier éditeur sud-coréen de jeux mobiles,, porte sa valorisation à 11,7 milliards de dollars.
     
  • La société se fixe pour objectif de devenir l’un des cinq premiers éditeurs mondiaux de jeux à l’horizon 2020.

 

Netmarble, le premier éditeur sud-coréen de jeux mobiles, a réussi à lever 2,3 milliards de dollars dans le cadre de son entrée en Bourse. La société a ainsi déclaré avoir vendu 17 millions d’actions, soit environ 20% de son capital, à 157 000 wons l’unité (138 dollars). L’introduction en Bourse de la société sud-coréenne porte sa valorisation à 13 300 milliards de wons, soit 11,7 milliards de dollars. 

L’opération a permis à Netmarble de récolter 2 660 milliards de wons, ce qui fait de cette IPO la deuxième plus importante en Corée du Sud, devant celle de Samsung BioLogics (2 250 milliards de wons) l’an passé et derrière celle de Samsung Life Insurance (4 900 milliards de wons) en 2010. 

La société, soutenue par le géant chinois Tencent, a développé plusieurs jeux mobiles à succès, à l’image de Marvel Future Fight, Seven Knights, Raven ou encore Everybody’s Marble. Sur le marché des jeux mobiles, Tencent est également présent via l’éditeur finlandais Supercell qu’il a racheté en juin 2016 pour 8,6 milliards de dollars. Ce dernier a été porté l’an passé par le lancement de Clash Royale, qui lui a permis d’engranger 1 milliard de dollars de revenus

Top 5 mondial en 2020

Les 2,3 milliards de dollars levés à l’occasion de cette IPO doivent permettre à Netmarble de multiplier les opérations, principalement des fusions et des acquisitions. La société se fixe pour objectif de devenir l’un des cinq premiers éditeurs mondiaux de jeux à l’horizon 2020.

Concrètement, l’entreprise sud-coréenne espère racheter des développeurs de jeux et des détenteurs de propriété intellectuelle pour étendre ses parts de marché en Amérique du Nord et en Europe. Cependant, Netmarble ne compte pas délaisser le marché sud-coréen dans la mesure où celui-ci est le quatrième plus important au monde, après la Chine, les États-Unis et le Japon, avec 4 milliards de dollars de revenus annuels, selon Newzoo.

Lire aussi : Porté par Clash Royale, Supercell enregistre 2,3 milliards de dollars de revenus en 2016

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Jeux mobiles: le Coréen Netmarble engrange 2,3 milliards de dollars lors de son IPO
La startup Front lève 59 millions de dollars pour sa messagerie collaborative
RGPD: Fair&Smart lève 2,2 millions d’euros pour faciliter la gestion des données personnelles
Uber permet désormais à ses chauffeurs de fixer leurs propres tarifs en Californie
[New York] Interlace Ventures, le fonds innovant dédié au retail
Faute de budget, l’Europe spatiale devient vulnérable face aux puissances étrangères
[DECODE] IoT : la course à l’innovation chez Legrand
Copy link