ActualitéBusinessFonds d'investissementInvestissementsLes levées de fondsManagementMarketing & CommunicationStartupTech

Julie Desk lève 2,5 millions d’euros pour améliorer son algorithme

  • Julie Desk développe un service virtuel d'organisation des tâches.
  • Julie Desk a déjà levé 600 000 euros en mars 2016.
  • Avec ce nouvel investissement, la start-up souhaite développer la performance de son algorithme.

 

Le montant

Julie Desk, une start-up qui développe un outil d'assistant virtuel pour la prise de rendez-vous, annonce une levée de fonds de 2,5 millions d'euros, menée par Side Capital, Entrepreneur Ventures et SAAS Lab.

Julie Desk a déjà levé 600 000 euros en mars 2016, dans le but de recruter des développeurs, des data scientist et de renforcer ses pôles marketing et commercial. 

Le marché

Fondée par Julien Hobeika, Nicolas Marlier et Guillaume Michiels en 2013, Julie Desk développe un service virtuel d'organisation des tâches. Il peut s'agir de fixer des rendez-vous, d'ajouter, d'annuler ou de reporter des événements dans un agenda. Pour cela, l'utilisateur doit inscrire, lors de l'envoi d'un e-mail, une adresse courriel en copie qui analyse les informations contenues afin d'organiser le rendez-vous selon les disponibilités de chacun. L'événement est ensuite ajouté automatiquement à l'agenda.

L'objectif

Avec ce nouvel investissement, la start-up souhaite développer la performance de son algorithme. Elle souhaite aussi accélérer son développement dans les pays anglosaxons. 

Fondateurs : Julien Hobeika, Nicolas Marlier et Guillaume Michiels

Création : 2013

Siège social : Antony (92)

Activité : outil d'assistance virtuelle

Financement : 600 000 euros levés en mars 2016; 2,5 millions d'euros en juin 2017

Lire aussi: Julie Desk lève 600 000 euros pour organiser automatiquement vos rendez-vous

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs
Julie Desk lève 2,5 millions d’euros pour améliorer son algorithme
WeWork: SoftBank injecte 5 milliards de dollars et lance une OPA pour 3 milliards
La startup UntieNots lève 1,7 million d’euros pour sa solution de fidélisation client
[FW500] Lancée par eFounders, la startup Upflow veut mettre fin aux impayés des entreprises B2B
La startup Ibat se positionne sur la transformation digitale du BTP avec une levée de 2,4 millions d’euros
La startup e-sport Nicecactus lève 5 millions d’euros pour lancer un programme de sponsoring
300 millions de dollars de pertes pour la startup Lime en 2019
Copy link