Actualité

[Justice] Rentabiliweb multiplierait les procédures pour diffamation

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Selon un article de La Tribune, publié ce jour, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, PDG de Rentabiliweb, multiplierait les procédures contre les particuliers pour diffamation.

Créée en 2002, Rentabiliweb est spécialisée dans la monétisation d’audience et devrait lancer son activité bancaire dès janvier 2012. Au premier semestre 2011, la société affichait une augmentation de plus de 55% de son résultat net à 6,36M €.

Selon le quotidien, un particulier a été mis en examen pour des propos publiés sous pseudonyme en 2010 sur le forum de Boursorama. L’individu avait alors déclaré : « Cette dobace est survalorisée. Elle cote cinq fois ses fonds propres. Rentabilisex survalorisée. Calculez les ratios… et fuyez. On se croirait en 2001″.

A la suite de cette publication, Rentabiliweb aurait décidé de mener l’affaire en justice. Une information judiciaire a donc été ouverte en novembre 2010. Le particulier, qui aurait reconnu être à l’origine de ces propos, a pour sa part été mis en examen en juin dernier. Il devrait donc bientôt comparaître devant un tribunal correctionnel et encourt un minimum de 12 000 € d’amende. En effet, Rentabiliweb, qui s’est constitué partie civile, pourrait également demander des dommages et intérêts et donc alourdir l’addition.

La Tribune précise également que deux autres particuliers pourraient bien connaître le même sort. Le blogeur Tubbydev semble, lui aussi, être dans le collimateur de Rentabiliweb. En effet, l’avocat de Jean-Baptiste Descroix-Vernier l’aurait sommé de retirer des articles jugés « dénigrants » dans lesquels le blogueur suggère que Jean-Baptiste Descroix-Vernier, membre du Conseil national du numérique, « nettoie le Web » au service de Nicolas Sarkozy.

3 commentaires

  1. Perso, je ne vois pas en quoi les premiers propos sont diffamatoires… enfin, si les chiffre cités sont justes.
    On a le droit d’émettre des avis sur la capitalisation d’une entreprise ? Et on le fait pas avec la conjonction de la lune, mais sur un avis sur l’activité, non ?

    M’enfin, je dois pas être assez juriste pour comprendre.

  2. Devant un tribunal, il y a très peu de chance que la société remporte la manche, partant du principe que l’auteur a fait ici usage de son sens critique au travers de son droit à la liberté d’expression que lui garantie la Constitution française.

Bouton retour en haut de la page
[Justice] Rentabiliweb multiplierait les procédures pour diffamation
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media