ActualitéRetail & eCommerce

Kelkoo s’attaque au marché américain, et change de braquet.

Kelkoo prépare son lancement aux Etats Unis avec une version beta qui donnera accès à plus de 1500 partenaires, dont 19 marchands du top 25 des marques américaines telles que Amazon, eBay, Sears ou Walmart. Ce sont ainsi plus de 2 millions de produits qui pourront être comparés au travers d’une nouvelle interface particulièrement légère.

Kelkoo compare en europe 44 millions d’offres concernant 12 millions de produits commercialisés par un peu plus de 10000 marchands (4000 marchands en France).

Présent dans 10 pays (France, Allemagne, Italie, Danemark, Suède, Belgique, Hollande, Norvege, Espagne, et Grande Bretagne), pour les dirigeants de Kelkoo, son avenir passe par un développement international. Le marché européen représente 155 milliards d’euros de chiffre d’affaires soit quasiment l’équivalent du marché américain évalué à 156 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Il s’agit donc pour Kelkoo de changer de braquet, ce que ne manque pas de rappeler le Directeur Général de Kelkoo France, Nicolas Jornet: « Les Etats-Unis présentent une très belle opportunité pour l’entreprise de s’agrandir et de développer sa marque en tant que leader des comparateurs de shopping. Kelkoo dispose de la plus large implantation du secteur en Europe de l’Ouest. L’entreprise bénéficie également d’un savoir-faire de plus de 10 ans sur Internet et d’un business model qui favorise les opportunités d’expansions à moindres frais. » Reste à savoir quel investissement consacre Kelkoo à ce nouveau projet.

Kelkoo a été créé par Pierre Chappaz en novembre 1999, acquis par Yahoo! en avril 2004 pour 670 millions de dollars, puis cédé au fond d’investissements Jamplant pour moins de 100 millions d’euros en novembre 2008. Pierre Chappaz avait d’ailleurs commenté sur son blog cette cession de façon laconique: « La différence, c’est le prix de l’incompétence d’un management qui a amené l’action Yahoo! sous les 9 dollars. »

Tags

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.
Kelkoo s’attaque au marché américain, et change de braquet.
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link