ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Kicklox, 1,1 million d’euros pour proposer des ingénieurs à la carte aux entreprises

Le montant

La start-up parisienne Kicklox, qui développe une application d’ingénierie collaborative pour connecter les entreprises à des ingénieurs afin de réaliser des projets de R&D, a bouclé un tour de table de 1,1 million d’euros auprès de Maurice Ricci, fondateur du groupe d’ingénierie et de conseil en technologies AKKA Technologies. Deux institutions financières, dont les noms n’ont pas été dévoilés, ont également participé à l’opération.

Le marché

Lancée en mars 2016 par Kevin Muller et Romain Villechenon, sous la dénomination Makake, Kicklox se positionne comme un tiers de confiance dans la réalisation de projets de R&D des entreprises. Pour cela, la société met en relation des entreprises, principalement des start-up et des PME, avec une communauté qualifiée d’ingénieurs qui leur apportent une aide dans la réalisation de leurs projets sur des thématiques variées, comme l’intelligence artificielle, les objets connectés, la cybersécurité, le digital, l’usine du futur ou encore la robotique.

Avec cette plateforme, Kicklox accompagne ses clients depuis la spécification du besoin jusqu’à la livraison finale, en passant par la gestion de projet et l’automatisation administrative. «Nous transformons en profondeur le marché de l’ingénierie et de l’industrie pour répondre aux besoins fondamentaux des petites et grandes entreprises qui la composent : gagner en compétitivité et en agilité», explique Kevin Muller, co-fondateur et CEO de Kicklox. A ce jour, la société revendique une communauté de 15 000 ingénieurs qualifiés sur sa plateforme, à disposition de plus de 500 clients, dont Airbus, Nokia et PSA.

Les objectifs de la Start-up 

Avec ce tour de table, Kicklox prévoit d’accélérer le développement de son activité en France en attirant de nouveaux clients, grands groupes et PME, sur de nouveaux projets. En parallèle, la start-up souhaite agrandir sa communauté d’ingénieurs. «Avec ce nouveau booster financier et les jalons déjà franchis, le marché français est en ligne de mire, et nous sommes déjà impatients de préparer notre expansion internationale prochainement», indique Kevin Muller. Cette expansion devrait passer par un nouveau tour de table d’ici la fin de l’année.

Kicklox : les données clés

Fondateurs : Kevin Muller et Romain Villechenon
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : application d’ingénierie collaborative
Financement : 1,1 million d’euros en avril 2018

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Kicklox, 1,1 million d’euros pour proposer des ingénieurs à la carte aux entreprises
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Covid-19: comment la crise a boosté les applications pour rester en contact avec les seniors
Ciblage publicitaire: pourquoi le projet de Google inquiète les éditeurs européens?
WhatsApp
En Afrique du Sud, les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp ne passent pas
Voiture autonome: Honda lance le premier véhicule au monde doté d’un système de niveau 3
Fabernovel s’étend en Chine avec une nouvelle acquisition