Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Slite lève 3,7 millions d’euros pour s’attaquer au marché dominé par Google Docs et Evernote

Le montant

La start-up française Slite, qui développe une application de notes conçue pour favoriser le travail collaboratif dans les entreprises, a bouclé un premier tour de table de 3,7 millions d’euros auprès d’Index Ventures. Dans le cadre de cette opération, Ari Helgason, investisseur chez Index Ventures, rejoint le conseil d’administration de la société.

Le marché

Lancée par Christophe Pasquier en août 2016 au sein du start-up studio eFounders, Slite s’est inspirée de la structure de Slack, application collaborative américaine réputée pour sa simplicité et son agilité, pour proposer aux entreprises une nouvelle manière de collaborer autour de documents internes. «De la même façon que Slack est devenu l’outil de choix pour le chat en équipe, Slite est en passe de devenir la plateforme pour la collaboration sur tout le contenu des équipes», estime Christophe Pasquier, fondateur et CEO de Slite, qui considère que des outils comme Google Docs ou Evernote n’ont pas été pensés pour usage en équipes, mais pour des usages individuels, nuisant de fait au quotidien des collaborateurs.

Pour concevoir un usage collaboratif des documents, Slite centralise au même endroit l’ensemble des notes de réunion, les documents de travail et les projets de l’entreprise, de manière à enrichir en temps réel cette base centrale et à la mettre à disposition des collaborateurs en permanence. A l’image de Slack, la plateforme de la jeune pousse française a préféré mettre de côté la structure traditionnelle en dossiers pour privilégier une organisation autour de canaux publics ou privés afin que les équipes puissent accéder plus rapidement à leur contenu. Pour Ari Helgason, il s’agit d’un atout majeur dans la mesure où «les équipes perdent des heures à trouver et partager la bonne information».

A ce jour, l’application collaborative est utilisée par plus de 3 500 utilisateurs actifs dans 250 entreprises. Parmi ses clients, l’entreprise compte notamment AB Tasty, PayFit et Spendesk. Basée à Paris, la start-up dispose également d’une antenne américaine à San Francisco. Elle a récemment été accompagnée par l’accélérateur américain Y Combinator.

Les objectifs 

Ce tour de table doit permettre à Slite d’accélérer le développement de son produit et de renforcer ses effectifs, aussi bien à Paris qu’à San Francisco. De cette manière, la jeune pousse française entend accroître son poids sur le marché pour contester la domination du géant américain Google Docs. «En devenant la source centrale de connaissances des équipes, Slite a le potentiel pour devenir un produit de collaboration universel», estime Ari Helgason.

Slite : les données clés

Fondateur : Christophe Pasquier
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : application de notes collaborative
Financement : 3,7 millions d’euros en avril 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

1 thought on “Slite lève 3,7 millions d’euros pour s’attaquer au marché dominé par Google Docs et Evernote”

  1. Vous pourriez préciser que cette boite française, basée à Courbevoie et qui lève des euros, propose un site uniquement en anglais, sans interface en français. En tout cas, je l’ai pas trouvée…
    Dommage, vraiment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This