Actualité

L’investissement dans le secteur Internet au plus haut depuis 2000

Chausson Finance vient de livrer son indicateur pour le second semestre 2009 qui synthétise les investissements réalisés par 54 société de capital risque française.

Malgré une année en forte baisse en matière d’investissements réalisés par les sociétés de capital risque, les secteurs Internet et eCommerce tirent leur épingle du jeu.

2nd secteur en terme d’investissements avec 96,9 millions d’euros, soit 24% des montants investis. Le secteur Internet / eCommerce est en hausse par rapport au semestre passé, aussi bien en mon- tants investis (+11%) qu’en part relative (+7 points). Il faut remonter à 2000 pour atteindre de tels montants d’investissements.

Cette performance s’inscrit dans un contexte où paradoxalement l’investissement a fortement chuté en France. Après un tassement de 10% au premier semestre, c’est, avec 407 millions d’euros, une baisse de 19% des montants investis qui est enregistrée au deuxième semestre 2009. Sur l’ensemble de l’année 2009, 910 millions d’euros auront été investis, soit un repli de 11% par rapport à 2008.

Il faut également noter que le secteur Telecom encaisse un fort recul de 84% pour ne représenter que 2% du total investi ce semestre, un plus bas historique, accompagné d’un autre repli pour le secteur Logiciels où les montants investis chutent de 47% à 46,8 millions d’euros.

Bien qu’en léger repli en valeur absolue, les deuxièmes tours et suivants, représentent pour la première fois depuis 2002, plus des trois quarts des montants investis. Une proportion importante de ces deuxièmes tours est constituée des réinvestissements, la tendance majeure de ce semestre.

L’amorçage (seed), avec 30,3 millions d’euros, se maintient à un niveau faible de 7% des montants investis ce semestre. Il faut remonter au deuxième semestre 2006 pour trouver un montant aussi faible investi en amorçage.

Enfin, ce sont les premiers tours qui connaissent cependant la plus forte baisse (-48%). Avec un total de 66 millions d’euros, ils ne représentent plus que 16% des montants investis. Toutefois le secteur Internet et e-commerce enregistre avec les levées de fonds réalisées par Spartoo (14 millions d’euros), Dailymotion (17 millions d’euros) et Phone&Phone (10 millions d’euros) parmi les plus gros tours du semestre.

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Même si les indicateurs sont au vert, le capital amorçage et le capital risque accuse toujours un retard chronique en France par rapport à aux anglo-saxons ou en Allemagne, pourtant l’innovation ne manque pas…. et malgré les initiatives juridico économiques (Tepa, Oseo et technopoles) et la prise de conscience du potentiel de développement économique sur le web, les bailleurs de fonds ont encore du mal à mettre la main à la poche. C’est dommage car c’est comme ça qu’on laisse partir de très beaux projets…
    http://www.ventureweb.info/2010/03/la-france-des-start-up-superette-pour-les-us/

Bouton retour en haut de la page
L’investissement dans le secteur Internet au plus haut depuis 2000
Face à la Chine, les États-Unis poursuivent leur révolution technologique militaire
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM
Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec
Grab et Gojek sur le point de réaliser la plus grande fusion Tech d’Asie du Sud-Est?
« Les acteurs les plus technologiques sortiront gagnants de la consolidation des services de paiement »
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners